Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Liu Xia veut se rendre à Oslo pour recevoir le Nobel de son époux

©

Vidéo par Joris Zylberman

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/10/2010

Emprisonné depuis 2009, le prix Nobel de la paix Liu Xaobo ne pourra pas se rendre à Oslo pour la remise de sa récompense. Il a donc depêché son épouse Liu Xia à sa place. Reste à savoir si les autorités chinoises la laisseront faire le déplacement.

Le combat continue pour Liu Xia. L’épouse du nouveau Nobel de la paix, Liu Xiaobo, espère se rendre en Norvège en décembre pour la cérémonie officielle de remise des récompenses. Assignée à résidence depuis dimanche soir, elle n’a toutefois aucune garantie de pouvoir y aller. "Liu Xiaobo veut absolument que j’y participe. Moi aussi, j’y tiens", a-t-elle déclaré au cours d’un entretien téléphonique avec un journaliste de Mediapart. "Mais c’est compliqué", a-t-elle ajouté.

Liu Xia raconte sa visite à son mari

Depuis son retour de sa visite à la prison de Jonhzou dimanche soir, Liu Xia est contrainte de ne plus sortir de son appartement situé dans l'ouest de Pékin. Son téléphone portable a également été coupé. Informations qu’elle a communiquées via le site de micro-blogging Twitter ou grâce à un autre téléphone d’appoint.

D’après Mediapart, elle ne sait pas quand elle saura autorisée à sortir de chez elle. "Et si je parviens à m’envoler pour la Norvège, me laissera-t-on retourner en Chine ?", s’interroge-t-elle. Pour l’heure, les autorités chinoises n’ont donné aucune consigne concernant la cérémonie.

De leur côté, les États-Unis ont manifesté leur mécontentement ce mardi. "Ses droits doivent être respectés et elle doit pouvoir se déplacer librement", a indiqué dans un email à l'AFP Richard Buangan, porte-parole de l'ambassade des États-Unis à Pékin. La veille, des diplomates de l'Union européenne, d'Australie et de Suisse avaient tenté, en vain, de rendre visite à Liu Xia. Ils en ont été empêchés.

Ses avocats plaident pour un nouveau procès

Selon le Centre d'information pour les droits de l'Homme et la démocratie basé à Hong Kong, Liu Xia aurait affirmé par téléphone que son époux souffrirait d'un ulcère gastrique sévère. Mais il doit subir des examens supplémentaires pour savoir si le dissident serait infecté par le virus de l'hépatite B, diagnostic qui lui permettrait de demander une libération pour raisons médicales.

Par ailleurs, les avocats du dissident envisagent de demander un nouveau procès. "Nous sommes encore en train de voir ce qu'on peut faire. Si nous faisons la demande ce sera bien sûr pour plaider non coupable", a déclaré Me Shang Baojun.

"De plus en plus de dissidents à l'intérieur de la Chine"

Liu Xiaobo, un vétéran de la dissidence emprisonné dans le nord-est de la Chine, est devenu vendredi le premier citoyen chinois à se voir décerner le Nobel de la paix. Agé de 54 ans, il purge une peine de 11 ans de prison dans une prison de la province du Liaoning (nord-est), après avoir été l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte qui réclamait une Chine démocratique.

Pour sa part, la Chine ne cache pas sa colère concernant l'attribution du Nobel de la paix au dissident. "Donner le prix Nobel de la paix à un criminel qui purge une peine de prison traduit un manque de respect pour le système judiciaire de la Chine", a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, mardi.

Première publication : 12/10/2010

  • SUR LES OBSERVATEURS

    "Ce prix Nobel de la paix pourrait aider à l’avènement de la démocratie en Chine"

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    La presse chinoise dénonce l'attribution du Nobel de la paix à Liu Xiaobo

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    Le Nobel de la paix attribué au dissident chinois Liu Xiaobo

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)