Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Six soldats de l'Otan tués dans des attaques talibanes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2010

Quatre militaires de l'Otan sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud de l'Afghanistan. Plus tôt dans la journée, deux soldats ont également trouvé la mort. Depuis le début de 2010, 584 soldats étrangers ont été tués dans le pays.

AFP - Six soldats des forces internationales ont été tués mercredi en Afghanistan, dont quatre par une mine artisanale, l'arme de prédilection des talibans, a annoncé l'Otan dans un communiqué.

Quatre militaires étrangers, dont la nationalité n'a pas été révélée, sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud, selon le commandement de l'Otan à Kaboul.

Plus tôt dans la journée, un soldat de l'Otan avait été tué au cours d'une attaque des insurgés dans l'est et un autre avait péri dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud.

Ces décès portent à 581, dont au moins 382 Américains, le nombre des soldats étrangers tués en Afghanistan depuis le début de l'année 2010, de loin la plus meurtrière pour les forces internationales en neuf ans de guerre, selon un bilan établi par l'AFP à partir du site internet indépendant icasualties.org.

Bon marché, faciles à confectionner, les bombes artisanales, souvent dissimulées sur les bords des routes, sont responsables en moyenne de 60% des pertes.

L'année 2009, avec 521 morts, avait déjà été l'année la plus meurtrière pour les troupes internationales, confrontées depuis trois ans à une intensification considérable de l'insurrection des talibans.

Les pertes au sein des troupes des 46 pays de la force de l'Otan (Isaf) n'ont jamais été aussi élevées alors que l'Otan a multiplié ces dernières semaines ces opérations dans la province de Kandahar (sud), fief des talibans.

Ces derniers mois, le rythme vertigineux des pertes en Afghanistan était comparable aux pires mois de la guerre en Irak, entre avril et juin 2007. A l'époque, les Etats-Unis avaient également envoyé des renforts en Irak et mis en oeuvre une nouvelle stratégie de contre-insurrection.

Pour l'Afghanistan, le Pentagone et l'Otan avaient averti qu'avec l'arrivée de troupes supplémentaires dépêchées cet été par les Etats-Unis et la l'intensification des opérations, le nombre de soldats tués augmenterait mécaniquement.

Le président Barack Obama avait ordonné en décembre 2009 le déploiement de 30.000 GI's supplémentaires en Afghanistan dans l'espoir de repousser les talibans et de commencer à rapatrier les soldats américains pendant l'été 2011.

Mais le calendrier prévu paraît de plus en plus difficile à tenir du fait de la résistance des insurgés.

Le commandement des talibans afghans avait annoncé en mai le lancement d'une série d'opérations de "jihad" - attaques, attentats et assassinats - visant les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers présents en Afghanistan.

Première publication : 13/10/2010

  • PAKISTAN

    Les attaques de convois sont "sans conséquences" sur l'action de l'Otan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Double attaque des Taliban contre les camions de l'Otan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)