Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité : colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la Défense camerounais

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le F-35 grand absent de Farnborough

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Six soldats de l'Otan tués dans des attaques talibanes

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2010

Quatre militaires de l'Otan sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud de l'Afghanistan. Plus tôt dans la journée, deux soldats ont également trouvé la mort. Depuis le début de 2010, 584 soldats étrangers ont été tués dans le pays.

AFP - Six soldats des forces internationales ont été tués mercredi en Afghanistan, dont quatre par une mine artisanale, l'arme de prédilection des talibans, a annoncé l'Otan dans un communiqué.

Quatre militaires étrangers, dont la nationalité n'a pas été révélée, sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud, selon le commandement de l'Otan à Kaboul.

Plus tôt dans la journée, un soldat de l'Otan avait été tué au cours d'une attaque des insurgés dans l'est et un autre avait péri dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud.

Ces décès portent à 581, dont au moins 382 Américains, le nombre des soldats étrangers tués en Afghanistan depuis le début de l'année 2010, de loin la plus meurtrière pour les forces internationales en neuf ans de guerre, selon un bilan établi par l'AFP à partir du site internet indépendant icasualties.org.

Bon marché, faciles à confectionner, les bombes artisanales, souvent dissimulées sur les bords des routes, sont responsables en moyenne de 60% des pertes.

L'année 2009, avec 521 morts, avait déjà été l'année la plus meurtrière pour les troupes internationales, confrontées depuis trois ans à une intensification considérable de l'insurrection des talibans.

Les pertes au sein des troupes des 46 pays de la force de l'Otan (Isaf) n'ont jamais été aussi élevées alors que l'Otan a multiplié ces dernières semaines ces opérations dans la province de Kandahar (sud), fief des talibans.

Ces derniers mois, le rythme vertigineux des pertes en Afghanistan était comparable aux pires mois de la guerre en Irak, entre avril et juin 2007. A l'époque, les Etats-Unis avaient également envoyé des renforts en Irak et mis en oeuvre une nouvelle stratégie de contre-insurrection.

Pour l'Afghanistan, le Pentagone et l'Otan avaient averti qu'avec l'arrivée de troupes supplémentaires dépêchées cet été par les Etats-Unis et la l'intensification des opérations, le nombre de soldats tués augmenterait mécaniquement.

Le président Barack Obama avait ordonné en décembre 2009 le déploiement de 30.000 GI's supplémentaires en Afghanistan dans l'espoir de repousser les talibans et de commencer à rapatrier les soldats américains pendant l'été 2011.

Mais le calendrier prévu paraît de plus en plus difficile à tenir du fait de la résistance des insurgés.

Le commandement des talibans afghans avait annoncé en mai le lancement d'une série d'opérations de "jihad" - attaques, attentats et assassinats - visant les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers présents en Afghanistan.

Première publication : 13/10/2010

  • PAKISTAN

    Les attaques de convois sont "sans conséquences" sur l'action de l'Otan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Double attaque des Taliban contre les camions de l'Otan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)