Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Six soldats de l'Otan tués dans des attaques talibanes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2010

Quatre militaires de l'Otan sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud de l'Afghanistan. Plus tôt dans la journée, deux soldats ont également trouvé la mort. Depuis le début de 2010, 584 soldats étrangers ont été tués dans le pays.

AFP - Six soldats des forces internationales ont été tués mercredi en Afghanistan, dont quatre par une mine artisanale, l'arme de prédilection des talibans, a annoncé l'Otan dans un communiqué.

Quatre militaires étrangers, dont la nationalité n'a pas été révélée, sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud, selon le commandement de l'Otan à Kaboul.

Plus tôt dans la journée, un soldat de l'Otan avait été tué au cours d'une attaque des insurgés dans l'est et un autre avait péri dans l'explosion d'une mine artisanale dans le sud.

Ces décès portent à 581, dont au moins 382 Américains, le nombre des soldats étrangers tués en Afghanistan depuis le début de l'année 2010, de loin la plus meurtrière pour les forces internationales en neuf ans de guerre, selon un bilan établi par l'AFP à partir du site internet indépendant icasualties.org.

Bon marché, faciles à confectionner, les bombes artisanales, souvent dissimulées sur les bords des routes, sont responsables en moyenne de 60% des pertes.

L'année 2009, avec 521 morts, avait déjà été l'année la plus meurtrière pour les troupes internationales, confrontées depuis trois ans à une intensification considérable de l'insurrection des talibans.

Les pertes au sein des troupes des 46 pays de la force de l'Otan (Isaf) n'ont jamais été aussi élevées alors que l'Otan a multiplié ces dernières semaines ces opérations dans la province de Kandahar (sud), fief des talibans.

Ces derniers mois, le rythme vertigineux des pertes en Afghanistan était comparable aux pires mois de la guerre en Irak, entre avril et juin 2007. A l'époque, les Etats-Unis avaient également envoyé des renforts en Irak et mis en oeuvre une nouvelle stratégie de contre-insurrection.

Pour l'Afghanistan, le Pentagone et l'Otan avaient averti qu'avec l'arrivée de troupes supplémentaires dépêchées cet été par les Etats-Unis et la l'intensification des opérations, le nombre de soldats tués augmenterait mécaniquement.

Le président Barack Obama avait ordonné en décembre 2009 le déploiement de 30.000 GI's supplémentaires en Afghanistan dans l'espoir de repousser les talibans et de commencer à rapatrier les soldats américains pendant l'été 2011.

Mais le calendrier prévu paraît de plus en plus difficile à tenir du fait de la résistance des insurgés.

Le commandement des talibans afghans avait annoncé en mai le lancement d'une série d'opérations de "jihad" - attaques, attentats et assassinats - visant les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers présents en Afghanistan.

Première publication : 13/10/2010

  • PAKISTAN

    Les attaques de convois sont "sans conséquences" sur l'action de l'Otan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Double attaque des Taliban contre les camions de l'Otan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)