Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

EUROPE

La police et des manifestants s'affrontent devant l'Acropole

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2010

Quelques dizaines de manifestants, employés en contrats à durée déterminée au ministère de la Culture, qui réclamaient des emplois fixes, se sont brièvement opposés à la police grecque qui tentait de les évacuer du site de l'Acropole.

AFP - Un bref affrontement a eu lieu jeudi matin devant l'Acropole d'Athènes entre la police grecque et des manifestants, salariés en contrats à durée déterminée au ministère de la Culture, qui demandent des emplois fixes, a indiqué une photographe de l'AFP.

La police est intervenue en milieu de matinée pour tenter d'évacuer quelques dizaines de manifestants qui bloquaient l'entrée du monument archéologique le plus connu de Grèce et s'étaient accrochés aux grilles, a montré la télévision lcoale.

Selon une photographe de l'AFP sur place, une partie des manifestants ont été évacués et au moins une personne a été interpellée.

Il n'a pas été possible de confirmer cette information auprès de la police.

La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule ainsi que les medias qui s'étaient massés à l'entrée, a montré la télévision avant d'arrêter la retransmission.

L'entrée des visiteurs à l'Acropole d'Athènes avait été bloquée mercredi matin par des salariés du ministère de la Culture en contrat à durée déterminée qui demandent des embauches définitives.

Selon le syndicat représentant les salariés non permanents du ministère de la Culture, quelque 320 personnes en contrat à durée déterminée vont perdre leur emploi le 31 octobre, à l'expiration de leur contrat. Ils réclament aussi le paiement d'arriérés de salaires impayés, qu'ils évaluent à cinq millions d'euros sur deux ans.

"La loi ne nous autorise pas à renouveler ces contrats, de nouvelles offres d'emploi vont être ouvertes" avait déclaré mercredi un responsable du ministère de la Culture à l'AFP.

Jeudi, le secrétaire d'Etat à la culture Telemachos Hytiris a indiqué sur la radio Flash qu'il parlerait aux manifestants, tout en soulignant que le gouvernement ne pouvait pas contrevenir à la loi pour les aider.

"Des milliers de salariés en contrat à durée déterminée ont perdu leur emploi, la loi s'applique pour tout le monde" a-t-il dit. "Nous ne pouvons pas leur promettre des embauches définitives", a-t-il dit.

Depuis le début de l'annee, le gouvernement grec a imposé de sévères coupes dans les dépenses publiques, et un gel des embauches dans la Fonction publique, après la crise de la dette souveraine qui a obligé le pays à recourir à l'aide d'urgence du FMI et de l'Union européenne pour éviter la faillite et un possible éclatement de la zone euro.
 

Première publication : 14/10/2010

  • ESPAGNE

    Des manifestations ponctuent une journée de grève générale inégalement suivie

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Le Premier ministre Papandréou refuse une restructuration de la dette nationale

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Des milliers de manifestants dans la rue pour dénoncer la politique de rigueur

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)