Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

Moyen-orient

À la frontière avec Israël, Ahmadinejad réaffirme son soutien aux Libanais

©

Vidéo par Marina BERTSCH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/10/2010

Devant près de 15 000 personnes réunies à Bint Jbeil, proche de la frontière avec Israël, Mahmoud Ahmadinejad a réaffirmé le soutien de l'Iran au peuple libanais et salué la résistance dans cette ville sévèrement bombardée durant l'été 2006.

AFP - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé jeudi après-midi dans la localité de Bint Jbeil, dans le sud du Liban frontalier d'Israël, et a affirmé devant une marée humaine que l'Iran resterait au côté du peuple libanais "jusqu'au bout".

Quelque 15.000 hommes, femmes et enfants en délire, rassemblés dans le stade municipal de Bint Jbeil, ont crié de joie à l'apparition du président de la République islamique.

La foule agitait des drapeaux libanais et iraniens, tandis que M. Ahmadinejad les saluait et faisait le signe de la victoire.

Des chants écrits spécialement pour le président, lui souhaitant "la bienvenue dans la terre de résistance", étaient diffusés par des hauts-parleurs.

"Bint Jbeil est bien vivante (...) je vous salue peuple résistant", a lancé M. Ahmadinejad, en référence à cette localité durement touchée lors des affrontements entre les soldats israéliens et combattants du Hezbollah, allié clé de l'Iran qui a organisé ce rassemblement en l'honneur du président.

"Les sionistes vont disparaître", a-t-il affirmé sous les applaudissments.

"Nous resterons à vos côtés jusqu'au bout", a par ailleurs déclaré M. Ahmadinejad en arabe, alors que le reste de son discours était en farsi.

Du côté israélien, on oscillait entre anxiété et curiosité devant la proximité inédite du président iranien, honni dans ce pays pour ses déclarations sur le génocide nazi ou la disparition de l'Etat hébreu.

Première publication : 14/10/2010

  • LIBAN

    Ahmadinejad accueilli en héros à Beyrouth malgré la polémique

    En savoir plus

  • Ahmadinejad au Liban : une visite sulfureuse

    En savoir plus

  • LIBAN

    Nasrallah doit dévoiler des "preuves" de l'implication d'Israël dans l'assassinat de Hariri

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)