Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le F-35 grand absent de Farnborough

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

Moyen-orient

À la frontière avec Israël, Ahmadinejad réaffirme son soutien aux Libanais

©

Vidéo par Marina BERTSCH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/10/2010

Devant près de 15 000 personnes réunies à Bint Jbeil, proche de la frontière avec Israël, Mahmoud Ahmadinejad a réaffirmé le soutien de l'Iran au peuple libanais et salué la résistance dans cette ville sévèrement bombardée durant l'été 2006.

AFP - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé jeudi après-midi dans la localité de Bint Jbeil, dans le sud du Liban frontalier d'Israël, et a affirmé devant une marée humaine que l'Iran resterait au côté du peuple libanais "jusqu'au bout".

Quelque 15.000 hommes, femmes et enfants en délire, rassemblés dans le stade municipal de Bint Jbeil, ont crié de joie à l'apparition du président de la République islamique.

La foule agitait des drapeaux libanais et iraniens, tandis que M. Ahmadinejad les saluait et faisait le signe de la victoire.

Des chants écrits spécialement pour le président, lui souhaitant "la bienvenue dans la terre de résistance", étaient diffusés par des hauts-parleurs.

"Bint Jbeil est bien vivante (...) je vous salue peuple résistant", a lancé M. Ahmadinejad, en référence à cette localité durement touchée lors des affrontements entre les soldats israéliens et combattants du Hezbollah, allié clé de l'Iran qui a organisé ce rassemblement en l'honneur du président.

"Les sionistes vont disparaître", a-t-il affirmé sous les applaudissments.

"Nous resterons à vos côtés jusqu'au bout", a par ailleurs déclaré M. Ahmadinejad en arabe, alors que le reste de son discours était en farsi.

Du côté israélien, on oscillait entre anxiété et curiosité devant la proximité inédite du président iranien, honni dans ce pays pour ses déclarations sur le génocide nazi ou la disparition de l'Etat hébreu.

Première publication : 14/10/2010

  • LIBAN

    Ahmadinejad accueilli en héros à Beyrouth malgré la polémique

    En savoir plus

  • Ahmadinejad au Liban : une visite sulfureuse

    En savoir plus

  • LIBAN

    Nasrallah doit dévoiler des "preuves" de l'implication d'Israël dans l'assassinat de Hariri

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)