Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

FRANCE

Les syndicats appellent à une nouvelle journée d'action le 19 octobre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/10/2010

Les syndicats appellent à une nouvelle journée de grèves et de manifestations, le 19 octobre, à la veille du vote de la réforme des retraites au Sénat. Le président Nicolas Sarkozy a réaffirmé qu'il conduirait le projet à son terme.

AFP - Les syndicats ont décidé d'appeler les salariés à une nouvelle journée de grèves et de manifestations contre le projet de réforme des retraites le mardi 19 octobre, à la veille du vote au Sénat, a-t-on appris jeudi de source syndicale.

Cette journée interprofessionnelle, qui sera la 6ème depuis début septembre, a été décidée lors d'une réunion de l'intersyndicale (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, Solidaires, FSU, CFE-CGC) au siège de la CFDT à Paris.

Dans un communiqué signé par sept organisations (FO n'a pas signé la déclaration mais appelle aussi à participer à la journée), les syndicats "demandent aux sénateurs de ne pas adopter cette réforme injuste". Le vote au Sénat sur le projet de loi est fixé au lendemain, mercredi 20.

Ils jugent que "le gouvernement et les parlementaires ne peuvent ni mépriser ni ignorer les exigences exprimées par les salariés et les organisations syndicales".

"Pour amplifier la mobilisation et réussir les journées du 16 et 19 octobre, (les organisations syndicales) appellent l’ensemble de leurs organisations dans les territoires, les entreprises et les administrations à poursuivre les initiatives unitaires", ajoute le communiqué.

Pour samedi, l'intersyndicale lance un appel aux Français à "participer massivement" aux cortèges prévus dans toute le France.

Elle souligne que "les mobilisations du 12 octobre ont été de très haut niveau avec une participation aux manifestations en forte hausse par rapport aux journées précédentes".

Selon les syndicats, "la participation des jeunes reflète, au-delà de la question des retraites, leur inquiétude quant à leur avenir et à la situation de l’emploi".

Le 12 octobre a confirmé "l’opposition grandissante des salariés, soutenus par l’opinion publique, à une réforme injuste et inefficace qui aggrave les inégalités sans assurer la pérennité des retraites par répartition", ont fait valoir les syndicats.

L'intersyndicale a décidé de se revoir le 21 octobre.

Première publication : 14/10/2010

  • FRANCE

    Grèves des transports : guide pratique

    En savoir plus

  • FRANCE - RETRAITES

    Les lycéens rejoignent les rangs de la mobilisation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)