Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

EUROPE

Ouverture d'une enquête pour évasion fiscale contre Berlusconi

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/10/2010

Le parquet de Rome a ouvert une enquête pour évasion fiscale contre le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, son fils aîné Piersilvio, vice-président de son groupe de télévision Mediaset, et une dizaine d'autres dirigeants de la société.

Le parquet de Rome a ouvert cette enquête dans le cadre d'un procès plus large qui se tient à Milan sur la vente et l'achat de droits de retransmission télévisée par les trois chaînes (Italia Uno, Rete Quattro, Canale Cinque) du groupe Mediaset.

Les magistrats de Rome s'intéressent aux exercices 2003 et 2004 pendant lesquelles Rti (Reti televisive italiane), filiale à 100% de Mediaset, avait son siège dans la capitale italienne et y effectuait ses déclarations d'impôts.

Les débats du procès Mediaset à Milan ont été suspendus en attendant une décision de la Cour constitutionnelle -- prévue à la mi-décembre -- sur une loi adoptée en mars, dite d'"empêchement légitime", qui permet à Silvio Berlusconi et ses ministres d'éviter de comparaître en justice pendant une période de dix-huit mois au maximum.

Selon l'accusation, le groupe de M. Berlusconi aurait artificiellement gonflé le prix de droits de diffusion de films, achetés par des sociétés écrans lui appartenant, lors de leur revente à Mediaset. Grâce à ce mécanisme, le groupe aurait réussi à constituer des caisses noires à l'étranger et à réduire en Italie ses bénéfices afin de payer moins d'impôts.

Ce délit est passible d'une peine de 18 mois à 6 ans de prison.

Depuis son entrée en politique en 1994, Berlusconi a été poursuivi dans d'autres affaires pour corruption de policiers, fraude fiscale, financement illégal de parti et corruption de juge. Mais il n'a jamais été condamné définitivement : soit il a été innocenté en appel ou en cassation, soit il y a eu prescription.

Onze autres prévenus sont jugés pour fraude fiscale dans le cadre du procès milanais dont le président de Mediaset, Fedele Confalonieri, et l'ex-avocat britannique de M. Berlusconi, David Mills.

Mediaset, propriété du holding Fininvest de Silvio Berlusconi, a enregistré un bénéfice net en hausse de 33,7 % au premier semestre 2010 à 241,6 millions d'euros, confirmant sa prévision de dégager en 2010 un bénéfice net en progression par rapport à 2009.

Première publication : 15/10/2010

  • ITALIE

    Les Italiens réitèrent le "No Berlusconi Day"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Le "No Berlusconi Day" remporte un franc succès dans les rues de Rome

    En savoir plus

  • ITALIE

    Silvio Berlusconi obtient la confiance de la Chambre des députés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)