Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le gouvernement offre une récompense pour l'arrestation de huit membres d'Al-Qaïda

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/10/2010

Le gouvernement yéménite a promis une récompense de 100 000 dollars à toute personne qui aiderait à l'arrestation de huit membres présumés d'Al-Qaïda.

AFP - Le ministère yéménite de l'Intérieur a lancé samedi un avis de recherche pour huit membres présumés d'Al-Qaïda, décrits comme des "terroristes extrémistes", et promis une forte récompense pour toute personne qui fournirait des informations conduisant à leur arrestation.

Dans un communiqué publié par l'agence officielle Saba et accompagné des portraits des huit personnes, le ministère a promis 20 millions de riyals (100.000 dollars) pour celui ou celle qui donnerait une information permettant la capture de l'un de "ces éléments terroristes extrémistes".

Les personnes recherchées sont Amine Abdallah Abdel Rahmane al-Othmani, Béchir Mohammad Ahmad al-H'lissi, Chawki Ali Ahmad al-Baadani, Abdallah Ali Qassem al-Mosbahi, Abdel Hamid Ahmed Mohammed Houbaïchi, Mohammed Ali Abdallah al-Nachiri, Mosleh Abdallah Ahmed al-H'lissi et Youssef Ahmed Mouthanna Zayoud.

Le ministère ne précise pas les raisons exactes pour lesquelles ces personnes sont recherchées mais indique qu'elles avaient été recrutées et formées par des militants d'Al-Qaïda "obsédés par le meurtre et la destruction".

Il met en garde toute personne qui leur donnerait refuge ou s'abstiendrait de donner des informations sur elles aux services de sécurité.

Les autorités ont engagé l'offensive contre les membres d'Al-Qaïda, qui a revendiqué des attentats contre les missions diplomatiques, les installations pétrolières et les touristes étrangers au Yémen.

Première publication : 16/10/2010

COMMENTAIRE(S)