Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

FRANCE

Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille pour "violences morales"

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/10/2010

Selon l'un de ses avocats interrogé par la radio Europe 1, Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille Françoise Meyers-Bettencourt (à dr.), qui, pour la troisième fois, a demandé la mise sous tutelle de sa mère.

AFP - La milliardaire Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille Françoise Meyers-Bettencourt pour "violences morales", cette dernière ayant demandé pour la troisième fois la mise sous tutelle de sa mère, a annoncé samedi sur Europe 1 l'un de ses avocats.

"C'est ce qu'elle va faire en début de semaine. Sans doute lundi ou mardi. On est en train de finaliser la plainte pour violences morales, qui est une forme de délit très récente qui s'assimile aux violences physiques", a déclaré Me Pascal Wilhelm.

"Etre l'objet dans un temps très court, trois fois, de demandes de mise sous tutelle, c'est-à-dire de se faire retirer sa capacité juridique, c'est quelque chose qu'on ne peut pas accepter quand on a transféré (...) près de 16 milliards d'euros à sa fille", selon Me Wilhelm.

La fille de Liliane Bettencourt accuse l'artiste François-Marie Banier d'avoir spolié sa mère d'une partie de sa fortune. En juillet, après le classement sans suite d'une enquête pour abus de faiblesse par le parquet, Françoise Meyers-Bettencourt a fait citer le photographe devant le tribunal correctionnel de Nanterre.

"Avant l'été, Mme Bettencourt, quand elle a pris conscience totale de l'agression dont elle était victime, voulait déjà engager une action en révocation des donations", action qu'elle a préféré "suspendre", a indiqué Me Wilhelm.

Actuellement à New York, Liliane Bettencourt a expliqué à son conseil "qu'elle en avait assez d'être harcelée par sa fille".

La fille unique de la milliardaire a saisi début octobre le juge des tutelles de Courbevoie pour obtenir la mise sous protection de sa mère. Deux précédentes demandes ont déjà été repoussées en raison de l'absence d'expertise médicale.

"Elle ne se sent pas le besoin d'être expertisée", a rétorqué Me Wilhelm. "La vie de Mme Bettencourt, ce n'est pas la vie d'une personne qui est enfermée dans son hôtel particulier. C'est une femme qui a des obligations toute la journée. Toute la journée, il y a des gens qui la voient, qui la côtoient et la voient prendre des décisions."

Liliane Bettencourt "a dit: +Moi je vois des médecins régulièrement. Si je dois être expertisée, ce sera à mon initiative et pas à l'initiative de ma fille. C'est extrêmement humiliant+", a expliqué Me Wilhelm.

"C'est une femme de 88 ans, elle a la santé d'une femme de 88 ans qui de surcroît est affectée d'une surdité très importante depuis sa toute jeunesse", a encore dit l'avocat.

Première publication : 16/10/2010

  • FRANCE

    L'avocat de Liliane Bettencourt soupçonné de dissimulation de documents médicaux

    En savoir plus

  • FRANCE

    Liliane Bettencourt menace de poursuivre sa fille pour "harcèlement"

    En savoir plus

  • FRANCE

    La police perquisitionne de nouveau le domicile de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)