Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

FRANCE

Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille pour "violences morales"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/10/2010

Selon l'un de ses avocats interrogé par la radio Europe 1, Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille Françoise Meyers-Bettencourt (à dr.), qui, pour la troisième fois, a demandé la mise sous tutelle de sa mère.

AFP - La milliardaire Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille Françoise Meyers-Bettencourt pour "violences morales", cette dernière ayant demandé pour la troisième fois la mise sous tutelle de sa mère, a annoncé samedi sur Europe 1 l'un de ses avocats.

"C'est ce qu'elle va faire en début de semaine. Sans doute lundi ou mardi. On est en train de finaliser la plainte pour violences morales, qui est une forme de délit très récente qui s'assimile aux violences physiques", a déclaré Me Pascal Wilhelm.

"Etre l'objet dans un temps très court, trois fois, de demandes de mise sous tutelle, c'est-à-dire de se faire retirer sa capacité juridique, c'est quelque chose qu'on ne peut pas accepter quand on a transféré (...) près de 16 milliards d'euros à sa fille", selon Me Wilhelm.

La fille de Liliane Bettencourt accuse l'artiste François-Marie Banier d'avoir spolié sa mère d'une partie de sa fortune. En juillet, après le classement sans suite d'une enquête pour abus de faiblesse par le parquet, Françoise Meyers-Bettencourt a fait citer le photographe devant le tribunal correctionnel de Nanterre.

"Avant l'été, Mme Bettencourt, quand elle a pris conscience totale de l'agression dont elle était victime, voulait déjà engager une action en révocation des donations", action qu'elle a préféré "suspendre", a indiqué Me Wilhelm.

Actuellement à New York, Liliane Bettencourt a expliqué à son conseil "qu'elle en avait assez d'être harcelée par sa fille".

La fille unique de la milliardaire a saisi début octobre le juge des tutelles de Courbevoie pour obtenir la mise sous protection de sa mère. Deux précédentes demandes ont déjà été repoussées en raison de l'absence d'expertise médicale.

"Elle ne se sent pas le besoin d'être expertisée", a rétorqué Me Wilhelm. "La vie de Mme Bettencourt, ce n'est pas la vie d'une personne qui est enfermée dans son hôtel particulier. C'est une femme qui a des obligations toute la journée. Toute la journée, il y a des gens qui la voient, qui la côtoient et la voient prendre des décisions."

Liliane Bettencourt "a dit: +Moi je vois des médecins régulièrement. Si je dois être expertisée, ce sera à mon initiative et pas à l'initiative de ma fille. C'est extrêmement humiliant+", a expliqué Me Wilhelm.

"C'est une femme de 88 ans, elle a la santé d'une femme de 88 ans qui de surcroît est affectée d'une surdité très importante depuis sa toute jeunesse", a encore dit l'avocat.

Première publication : 16/10/2010

  • FRANCE

    L'avocat de Liliane Bettencourt soupçonné de dissimulation de documents médicaux

    En savoir plus

  • FRANCE

    Liliane Bettencourt menace de poursuivre sa fille pour "harcèlement"

    En savoir plus

  • FRANCE

    La police perquisitionne de nouveau le domicile de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)