Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : une rentrée politique sous le signe de la division

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux : "La loi Macron est insuffisante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : La Nouvelle-Orléans en pleine renaissance artistique

En savoir plus

FOCUS

Le secteur pharmaceutique indien entaché par des scandales

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Dix ans après Katrina, la Nouvelle-Orléans vibre à nouveau

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Delerm, l'amoureux de la vie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Peter Gumbel : "En France, les inégalités à l'école sont croissantes"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bernardino Leon : "Un accord en Libye est possible autour du 10 septembre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort en direct"

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 25/05/2015

Une brèche dans l'interdiction du voile à l'université

La laïcité est, depuis le début du siècle, l’un des socles fondamentaux de la Turquie. Pourtant la majorité de ses 76 millions d’habitants est musulmane. Mais depuis quelques années, et notamment l'accession au pouvoir du parti islamiste AKP, les pros laïcs s'inquiètent de voir disparaitre ce modèle. Reportage.

La plus grande université de Turquie, l'Université d'Istanbul, était depuis des décennies un bastion laïc interdisant l'accès du campus aux étudiantes voilées. Mais cette année pour la première fois, le foulard religieux n'y est plus banni.

Ce relâchement est dû à un incident qui a opposé une étudiante qui portait un chapeau pour contourner l'interdiction, à un professeur. L'étudiante, expulsée du cours à cause de ce chapeau, s'est plainte à l'université qui en a référé au Conseil Supérieur des Universités (YOK). Le conseil a alors envoyé une circulaire stipulant qu'aucun étudiant ne pouvait être expulsé de classe sans raison valable.

Le gouvernement islamo-conservateur AKP a tenté de lever cette interdiction en votant une modification de la constitution en 2008. Mais la Cour constitutionnelle turque avait bloqué cet amendement, concluant à une atteinte à la laïcité du régime, et avait failli interdire l'AKP par la même occasion. Mais depuis, la question s'est banalisée, et peu à peu tout l'enseignement supérieur turc est en train de lever cette interdiction du voile à l'université, en vigueur depuis le coup d'état militaire de 1980. Pour les conservateurs mais aussi beaucoup de libéraux turcs, cette règle qui n'existe même pas en Europe, est une violation des libertés individuelles.

“Le fait que plus de 60% des femmes en Turquie portent le voile et que malgré cela certaines universités tres laicardes et autoritaires aient pris la décision l'année dernière d'interdire l'accès des cours à des étudiantes qui portaient un chapeau ou une perruque, toutes ces attitudes extremistes ont aussi accéléré la décrédibilisation de cette interdiction” analyse Ahmet Insel professeur à l'Université de Galatasaray, autre établissement public qui admet aussi désormais le foulard dans ses amphithéâtres.

Mais dans les milieux kémalistes, attachés aux principes laïcs établis par Atatürk au début du 20ème siècle, la libéralisation du voile fait grincer des dents. Aysel Celikel, présidente de l'Association pour le soutien de la vie moderne s'inquiète d'une islamisation progressive de la société turque. “Le parti au pouvoir et les confréries religieuses se battent ensemble pour lever l'interdiction du voile, selon des considérations religieuses et pas dans une perspective de droits individuels et ca c'est très dangereux” estime-t-elle.

Les organisations pro-laïques craignent surtout que l'autorisation du voile à l'université n'ouvre la voie à son autorisation dans la fonction publique et que les femmes turques ne subissent des pressions pour se couvrir.

La question du voile à l'université est en passe d'être réglée, mais le flou juridique qui entoure son statut promet la poursuite du débat encore longtemps en Turquie.

Par Assia SHIHAB

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/08/2015 Inde

Le secteur pharmaceutique indien entaché par des scandales

Cet été, 700 marques de médicaments génériques testés par la société indienne GVK Bio ont dû être retirées du marché européen, à la demande de la Commission européenne.

En savoir plus

26/08/2015 Territoires palestiniens

Proche-Orient : il y a dix ans, Israël évacuait les colonies de Gaza

Il y a dix ans Israël terminait l'évacuation des colonies de Gaza. Pour Ariel Sharon, l'objectif était d'améliorer la sécurité d'Israël et de respecter les lois internationales....

En savoir plus

25/08/2015 Migrants

Vidéo : dans "la jungle" de Calais, la vie s’organise

Dans le nord de la France, le camp de Calais surnommé "la jungle" abrite plus de 3 000 personnes, principalement des Africains. Les migrants patientent ici des semaines, souvent...

En savoir plus

24/08/2015 Grèce

Migrants à Kos : "On gérera les problèmes les uns après les autres"

Chaque jour, l'île grecque de Kos, non loin des côtes turques, voit débarquer des centaines de nouveaux migrants venus de Syrie, d'Irak ou encore du Pakistan. Après l'euphorie de...

En savoir plus

18/08/2015 Terrorisme

Opération Barkhane : en patrouille avec les forces nigériennes et françaises

Depuis un an, les forces françaises sont engagées dans l'opération Barkhane, une guerre contre les groupes armés terroristes de la bande sahélo-saharienne. Sur le terrain, les...

En savoir plus