Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le bras de fer entre Tokyo et Pékin sur un différend territorial se durcit

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/10/2010

Seiji Maehara, le ministre des Affaires étrangères japonais (photo),a qualifié d'"hystérique" la décision de Pékin de suspendre ses exportations de terres rares suite au différend territorial qui oppose les deux pays.

AFP - Le ministre japonais des Affaires étrangères, Seiji Maehara, a qualifié lundi d'"hystérique" la réaction de la Chine à propos d'un différend territorial en mer de Chine orientale, évoquant notamment la décision de Pékin de suspendre ses exportations de terres rares.

"Je pense que les mesures de rétorsion prises par la Chine sont tout à fait hystériques", a déclaré M. Maehara, interrogé au parlement sur les décisions prises par la Chine après l'arraisonnement d'un chalutier chinois début septembre par les garde-côtes japonais à proximité d'îlots disputés.

La Chine avait alors suspendu les discussions diplomatiques de haut niveau et décrété, tout en le niant, un embargo de fait sur les exportations de terres rares, des métaux indispensables pour les secteurs de l'automobile et de l'électronique, poids-lourds de l'industrie japonaise.

"Concernant le problème des terres rares, le ministère chinois du Commerce dit qu'il n'a jamais pris de telles dispositions, mais nous ne pouvons toujours pas conclure que les exportations sont redevenues normales", a souligné M. Maehara.

Plus tôt dans la journée, Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, avait pour sa part déploré les manifestations antijaponaises organisées pendant le week-end en Chine à propos du différend territorial, et exigé des autorités chinoises qu'elles protègent les intérêts japonais.

Première publication : 18/10/2010

  • CHINE-JAPON

    Tokyo et Pékin jouent la carte de l'apaisement diplomatique

    En savoir plus

  • CHINE - JAPON

    Collision maritime : Tokyo demande à Pékin de régler la facture

    En savoir plus

  • CHINE-JAPON

    Tokyo fait un geste envers Pékin en libérant le capitaine du chalutier chinois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)