Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins dix morts après le passage du typhon Megi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/10/2010

Les fortes pluies et les vents violents du typhon Megi ont frappé lundi matin la pointe nord des Philippines entraînant des glissements de terrain. Ce mardi, les autorités dénombrent au moins une dizaine de morts.

AFP - Le typhon Megi, qui a frappé lundi le nord des Philippines et qui continuait de sévir mardi, avec des pluies torrentielles, a fait au moins dix morts, ont indiqué des sources officielles.

Quatre personnes ont été tuées lundi dans la province de Pangasinan (ouest): trois dans l'effondrement d'un bâtiment et une par électrocution, a indiqué un porte-parole de la Croix Rouge Alex Rosete.

Trois autres personnes se sont noyées dans la province d'Isabela, dans la ville côtière de Maconacon, selon le gouverneur de la province Faustino Dy. Enfin, trois personnes sont mortes dans le nord de l'île de Luzon, la principale île des Philippines.

Plusieurs zones de la province Isabela (nord) étaient toujours privées d'électricité et les voies de communication étaient coupées, après avoir essuyé des vents allant jusqu'à 260 km heure lundi.

Megi, qui signifie "poisson chat" en coréen, est le typhon le plus puissant à frapper les Philippines depuis quatre ans.

Mardi matin, il se dirigeait vers l'ouest, vers la mer de Chine orientale, mais des pluies violentes continuaient de se déverser sur l'île de Luzon.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons, dont certains meurtriers.

La tempête tropicale Ketsana et le typhon Parma, en septembre et octobre 2009, avaient provoqué de graves inondations. Plus de 1.000 personnes avaient été tuées et 10 millions de personnes affectées.

Première publication : 18/10/2010

  • ASIE

    Une soixantaine de morts aux Philippines et en Chine après le passage du typhon Conson

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Pour la troisième fois en un mois, un typhon s'abat sur les Philippines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)