Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Niger : une cinquantaine de soldats tués dans une attaque de Boko Haram

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Cannabis : un marché florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique : Julie Zenatti de retour avec "Blanc"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Naufrages en Méditerranée : l'UE réagit au drame des migrants

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Louis Michel : "Certains pays européens refusent de prendre leur part de réfugiés"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Naufrages en Méditerranée : la politique migratoire à 28 attendra

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

Amériques

Quatre hommes reconnus coupables d'un projet d'attentat contre deux synagogues

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/10/2010

Quatre Américains ont été reconnus coupables d'avoir préparé un attentat contre deux synagogues de New York en 2009. Ils encourent la réclusion à perpétuité. Au début de leur procès, les quatre hommes avaient plaidé non-coupable.

AFP - Quatre hommes accusés d'avoir préparé un attentat contre deux synagogues de New York ont été reconnus coupables lundi, a-t-on appris de source judiciaire.

Ils encourent entre 25 ans de prison et la réclusion à perpétuité.

Ils avaient été inculpés de "complot en vue d'utilisation d'armes de destruction massive", de "tentative d'acquisition d'armes anti-aériennes" et de "tentative de meurtre de fonctionnaires américains".

Les Américains James Cromitie, 44 ans, David Williams, 29 ans, Onta Williams, 34 ans, et l'Haïtien Laguerre Payen, 29 ans, avaient plaidé non coupable au début de leur procès fin août dernier.

Ils avaient été arrêtés le 20 mai 2009, après une opération menée par la police fédérale (FBI) pendant un an par l'intermédiaire d'un informateur agissant sous couverture qui leur avait fourni des explosifs inutilisables.

Ils avaient été interpellés alors qu'il s'apprêtaient à poser des "bombes" -en fait des leurres fournis par l'informateur- près de deux synagogues dans le quartier de Riverdale dans le Bronx, au nord de New York.

Ils avaient également l'intention de tirer sur des avions militaires stationnés sur la base de la garde nationale à l'aéroport de Stewart à Newburgh, dans l'Etat de New York, avec des missiles sol-air Stinger.
 

Première publication : 19/10/2010

COMMENTAIRE(S)