Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les soldats du califat ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

Economie

Les États-Unis annoncent une vente massive d'armes à l'Arabie saoudite

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2010

Les États-Unis ont annoncé leur intention de vendre des équipements militaires - avions et hélicoptères - à l'Arabie saoudite pour un montant qui pourrait avoisiner 60 milliards de dollars sur les 15 à 20 prochaines années.

AFP - L'administration Obama a notifié mercredi le Congrès d'une vente "importante" d'avions et d'hélicoptères militaires à l'Arabie Saoudite, qui pourrait atteindre 60 milliards de dollars, a annoncé un haut responsable de la diplomatie américaine.
   
Le plan prévoit d'autoriser la vente de dizaines de chasseurs bombardiers F-15 et de trois types d'hélicoptères (dont 70 Apache et 72 Black Hawk), a indiqué Andrew Shapiro, sous-secrétaire d'Etat chargé des Affaires politico-militaires.
   
Il a précisé que cette vente "ne devrait pas dépasser 60 milliards", ce qui en ferait, si l'ensemble du contrat était réalisé, la vente d'armes la plus importante jamais réalisée par les Etats-Unis.
   
L'accord permet en particulier la vente de 84 F-15 neufs et la rénovation de 70 autres.
   
La livraison des armes sera échelonnée sur 15 à 20 ans.
   
Le porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley, avait justifié en septembre la coopération militaire avec Ryad par "les inquiétudes bien compréhensibles que l'Arabie saoudite et d'autres pays ont au sujet de l'émergence de l'Iran".
   
Le Congrès a la possibilité d'amender et de retarder cet accord. M. Shapiro a dit ne pas s'attendre à une opposition d'Israël à la vente.

 

Première publication : 20/10/2010

  • ARMEMENT

    Les États-Unis et l'Arabie saoudite s'apprêtent à signer un contrat record

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    Paris et Londres partageront l'A400M, mais pas les porte-avions

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    La Russie et les États-Unis signeront le nouveau traité START à Prague

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)