Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Exclusif : Marzouki met en garde les Tunisiens contre la "tentation extrémiste"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean-Christophe Moreau, co-auteur de "Islamophobie : la contre-enquête"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Charlotte Gainsbourg : "Je n'aurais pas pu être autre chose qu’actrice"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Liban : Beyrouth, entre souvenir et amnésie

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Hollande à Florange : un retour sous tension

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

FRANCE

RSF épingle la France dans son dernier rapport sur la liberté de la presse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2010

Loin derrière la Finlande, l'Islande ou la Norvège, la France tombe au 44e rang du dernier classement sur la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières, qui dénonce un "climat lourd de défiance" envers la presse dans le pays.

REUTERS - La France est épinglée dans le dernier classement sur la liberté de la presse dans le monde publié par Reporters sans frontières (RSF), qui dénonce un gouvernement peu respectueux de la liberté d'information.
 
Classée 44e, loin dernière les meilleurs élèves que sont la Finlande, l'Islande, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse, la France perd une place en un an.
 
Un recul que le secrétaire général de RSF, Jean-François Julliard, juge "très préoccupant".
 
"L'année 2010 a été marquée par plusieurs agressions contre des journalistes, des mises en examen, des violations ou tentatives de violations du secret des sources et surtout un climat lourd de défiance envers la presse", dit-il dans un communiqué.
 
"La majorité présidentielle a eu des mots très menaçants, parfois insultants, envers certains médias. Ces déclarations ont eu une résonance mondiale et, dans beaucoup de pays, le gouvernement français n'est plus considéré comme respectueux de la liberté d'information", ajoute Jean-François Julliard.

Pour RSF, "la France a perdu son caractère exemplaire dans ce domaine".
 
Un constat aggravé aux yeux de l'organisation par la création de la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi), qui punit notamment les internautes soupçonnés de piratage.
 
"Avec Hadopi, la France est considérée comme un pays qui ne respecte pas suffisamment l'accès à l'information", dit Jean-François Julliard.
 
A l'autre bout du classement, le Rwanda, le Yémen et la Syrie ont rejoint la Birmanie et la Corée du Nord "dans le carré des pays les plus répressifs de la planète envers les
journalistes", écrit RSF.
 
"Cette tendance n'augure rien de bon pour l'année 2011. La tendance n'est malheureusement pas à l'amélioration dans les pays les plus autoritaires", dit Jean-François Julliard.
 

Première publication : 20/10/2010

  • LIBERTÉ DE LA PRESSE

    L'affaire "Le Monde" contre l'Élysée : qui dit quoi ?

    En savoir plus

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Les attaques contre Mediapart, "un contre-feu pour détourner l’attention"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)