Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Virus Ebola : l'inquiétude grandit à travers le monde

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

FRANCE

La justice ordonne de nouvelles analyses dans l'affaire Grégory

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2010

À la demande des parents du petit garçon retrouvé mort dans les Vosges en 1984, six nouvelles analyses et des recherches d'ADN complémentaires sur quatre personnes vont être effectuées. le meurtrier de Grégory Villemin n'a jamais été identifié.

AFP - La justice a ordonné mercredi six nouvelles analyses, à la demande des parents du petit Grégory Villemin, assassiné en octobre 1984 dans les Vosges, a annoncé mercredi le procureur général près la cour d'appel de Dijon, Jean-Marie Beney.

"La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon ordonne l'analyse du cheveu retrouvé sur le pantalon" du petit Grégory, retrouvé noyé, pieds et poings liés dans la Vologne (Vosges) le 16 octobre 1984, ainsi que "l'analyse du coeur des cordelettes", ayant servi à entraver l'enfant, a déclaré M. Beney.

Elle ordonne également "la recherche de traces de foulage" sur la lettre de revendication du meurtre de Grégory et "la comparaison des voix" du corbeau avec celles des différents protagonistes de l'affaire, telles qu'elles ont été recueillies par les journalistes de l'époque, des documents sonores conservés à l'Institut national de l'audiovisuel (Ina).

Elle demande en outre "la recherche d'ADN sur quatre personnes complémentaires, deux couples voisins des Villemin", qui n'avaient pas été inquiétés jusqu'à présent.

Enfin une dernière mesure concerne la "recherche d'ADN sur une lettre anonyme signée Corinne", versée au dossier.

Première publication : 20/10/2010

  • AFFAIRE GRÉGORY

    Le procureur confirme l'existence de "deux ADN identifiables" sur les scellés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)