Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

EUROPE

José Luis Zapatero procède à un profond remaniement ministériel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2010

Confronté à la crise économique, malmené dans les sondages, le président du gouvernement espagnol a effectué ce mercredi un "important remaniement" de son équipe pour la deuxième fois depuis sa réélection en 2008.

AFP - Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé mercredi un "important remaniement" de son gouvernement malmené par la crise économique et en forte baisse dans les sondages.

"Le moment est venu de faire un important remaniement du gouvernement", a déclaré le chef de gouvernement socialiste devant la presse.

Cette nouvelle équipe permettra "avec un effort renouvelé" de "mener à bien les réformes économiques et sociales nécessaires pour la reprise économique", a-t-il ajouté.

M. Zapatero a notamment annoncé de départ du numéro deux de l'exécutif, la vice-présidente Maria Teresa Fernandez de la Vega à laquelle il a longuement rendu hommage, et son remplacement par le ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, qui conserve son portefeuille.

Il a également confirmé le départ de son ministre des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, et son remplacement par l'actuelle ministre de la Santé, Trinidad Jimenez.
 

Première publication : 20/10/2010

  • ESPAGNE

    Zapatero confronté à sa première grève générale contre la rigueur

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Madrid rend le marché du travail plus flexible

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)