Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Economie

Le créateur du jeu FarmVille poursuivi pour diffusion de données personnelles

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 21/10/2010

Une plainte a été déposée contre le créateur du plus célèbre jeu sur Facebook, suite aux révélations du Wall Street Journal sur un trafic de données personnelles qui se fait à l’insu des utilisateurs du réseau social.

Depuis quelques jours, FarmVille n’amuse plus autant ses utilisateurs. Le créateur du plus célèbre jeu sur Facebook vient même d’être attaqué, jeudi, en justice par une joueuse américaine. Nancy Graf a déposé une plainte en nom collectif au motif que Zynga, la société à l’origine de FarmVille, a vendu sans son accord des données confidentielles à des entreprises de publicité.

La plaignante demande une compensation financière, dont le montant n’a pas été révélé, pour le dommage causé. Zynga a déclaré qu’elle contestait le bien-fondé d’une telle accusation et qu’elle se défendrait "vigoureusement".

La société, responsable de cinq des dix jeux les plus populaires sur Facebook (dont FarmVille et Mafia Wars), a tout intérêt à ne pas être condamnée, car les faits sur lesquels se fondent Nancy Graf peuvent être invoqués par quelque 218 millions de fermiers et de mafieux virtuels. Elle se revendique d’ailleurs de cette communauté de joueurs et demande à Zynga de cesser de revendre les données confidentielles.

Cette plainte intervient quelques jours après les révélations du Wall Street Journal mettant en lumière un trafic de données personnelles des utilisateurs de Facebook. Le quotidien américain affirme que même en verrouillant ses paramètres de confidentialité au maximum, des milliers d’applications ont accès aux données personnelles des utilisateurs.

Garde-fous

Pire : ces applications tierces peuvent même récupérer les détails confidentiels des contacts Facebook d’un utilisateur. Certaines des sociétés qui gravitent autour du célèbre réseau social auraient, d’après le Wall Street Journal, revendu certaines informations à des publicitaires. Parfois elles ont même transmis les données sans s’en apercevoir.

Bref, l’enquête du Wall Street Journal démontre de nouveau les failles concernant le respect de la vie privée qui explose régulièrement au visage de Facebook. Le réseau social, accusé de ne pas avoir mis en place des garde-fous suffisants pour éviter cette fuite de données sensibles, n’a pas réagi sur l'instant. La star du web 2.0 a par la suite agi de manière assez désordonnée. Facebook a d’abord momentanément interdit l'accès à l'un des développeurs d'applications mis en cause, LOLapps. Puis d’expliquer que cette circulation des données n'impliquait pas des informations plus sensibles que ce qui pouvait transiter par des pages web classiques.

Des justifications qui n’ont pas convaincu tout le monde. Outre la plainte contre Zynga, deux membres de la Chambre des représentants américaine ont demandé au réseau social de s’expliquer avant le 27 octobre.

Première publication : 21/10/2010

  • INTERNET

    Facebook connaît l'une des pires pannes de son histoire

    En savoir plus

  • INTERNET

    Facebook répond à la grogne par des règles de confidentialité plus simples

    En savoir plus

  • INTERNET

    Facebook débordé par les accusations de non-respect de la vie privée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)