Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

FRANCE

Le parquet ordonne des investigations pour "violation du secret de l'enquête"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/10/2010

Le procureur de Nanterre a ordonné des investigations pour "violation du secret de l'enquête". Elle ne vise pas la presse mais doit "vérifier si des personnes soumises au secret sont à l'origine de la fuite dans un article du Monde du 1er septembre.

AFP - Le procureur de Nanterre Philippe Courroye a annoncé vendredi à l'AFP avoir ordonné des investigations pour "violation du secret de l'enquête" susceptibles de mettre en cause la juge Isabelle Prévost-Desprez, chargée du dossier d'abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt.

Le procureur de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire à la suite du dépôt de plainte, le 1er septembre, de l'avocat de Liliane Bettencourt, Me Georges Kiejman, pour "violation du secret de l'enquête contre X et contre tous ceux que l'instruction révèlerait en leur qualité d'auteur et de complices", a précisé M. Courroye. Un peu plus tôt, le Monde.fr avait évoqué l'ouverture d'une enquête pour "violation du secret professionnel".

"Ce ne sont pas les journalistes ni la presse qui sont visés. Le but de cette enquête confiée à l'IGS est de vérifier si des personnes soumises au secret de l'enquête sont à l'origine de la fuite dans un article du Monde, publié le 1er septembre en ligne", a ajouté le procureur.

Cet article intitulé "Les policiers sont à la recherche des petits papiers de Mme Bettencourt" faisait état d'une perquisition en cours au domicile de la milliardaire. "L'enquête a mis en évidence des échanges très nombreux entre Mme Prévost-Desprez et l'un des deux journalistes du Monde, entre le 31 août et le 1er septembre", selon une source proche de l'enquête.

Le procureur Courroye a alors transmis le 11 octobre le compte rendu de ces constatations au parquet général de Versailles à qui il appartient de saisir ou non une autre juridiction pour statuer sur un éventuel déssaisissement de la juge Prévost-Desprez, selon cette source.

Le procureur Courroye, en conflit notoire avec la juge Prévost-Desprez, a déjà ouvert plusieurs enquêtes préliminaires dans la tentaculaire affaire Bettencourt, dans laquelle a été mis en cause le ministre du Travail Eric Woerth, qui n'est à ce stade pas poursuivi au plan judiciaire. La juge Prévost-Desprez est chargée d'un supplément d'information sur un abus de faiblesse de Liliane Bettencourt, dossier dans lequel est poursuivi l'artiste François-Marie Banier.

Première publication : 22/10/2010

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    "Le Monde" accuse l'Élysée d'avoir violé le secret des sources

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'avocat de Liliane Bettencourt soupçonné de dissimulation de documents médicaux

    En savoir plus

  • FRANCE

    Liliane Bettencourt menace de poursuivre sa fille pour "harcèlement"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)