Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

FRANCE

Le Sénat adopte la réforme des retraites

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/10/2010

Le projet de réforme des retraites du gouvernement a été adopté vendredi soir par le Sénat à une courte majorité : 177 voix contre 153. Un vote final achèvera la ratification du texte mercredi 27 octobre.

Le projet de loi sur la réforme des retraites a été adopté au Sénat, par 177 voix contre 153, après trois semaines d’examen.

"C’est la victoire d’une certaine forme de courage en politique", a déclaré Éric Woerth à l’issue du vote. Le ministre du Travail et architecte de la réforme affichait sa satisfaction au sortir de la séance. "Nous avons passé, avec Georges Tron [secrétaire d’État chargé de la fonction publique], à peu près 150 h au Sénat pour convaincre, et travailler sur cette réforme", a-t-il déclaré au micro de France 24. "La France devait réformer et nous l’avons fait en toute responsabilité. Ça nous permet de sauver notre système de retraites par répartition. On vit plus longtemps, il est normal de travailler un peu plus longtemps".

Sans surprise, les sénateurs de la majorité et les centristes – excepté le groupe MoDem - ont voté en faveur du texte. Les groupes de gauche ont voté contre : Parti socialiste, Parti communiste et partis de gauche, Verts et radicaux.

Le texte prévoit un recul de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans à l’horizon 2010, et de 65 à 67 ans l’âge de départ à taux plein, si la durée de cotisation nécessaire n’est pas atteinte.

Le vote définitif du Parlement devrait intervenir mercredi. La Commission mixte paritaire (7 sénateurs, 7 députés), chargée d'établir un texte commun Sénat-Assemblée se réunira lundi. Son texte sera ensuite soumis aux deux Chambres mardi et mercredi.

Coup d’accélérateur au vote

Hier, le gouvernement a eu recours à la procédure de "vote unique" sur une partie des articles additionnels du texte pour accélérer les débats. La procédure, prévue par l’article 44 de la Constitution, lui a permis de raccourcir l'examen des quelque 250 derniers amendements et de procéder au vote avant le week end.

Ce débat au Sénat a été le plus long de ces 25 dernières années. Quelque 1 237 amendements ont été déposés, majoritairement par l’opposition.

Ce coup d’accélérateur a provoqué la colère des responsables de l’opposition, la Première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry a dénoncé "un coup de force". "Le PS n’a pas été à la hauteur des débats", a répondu le ministre du Travail à l’issue du vote au Sénat.

Les syndicats ont appelé à deux nouvelles journées de grève le 28 octobre et le 6 novembre. " Il y a le temps d’avant la loi, où chacun s’exprime, et le temps d’après la loi, où on peut continuer à s’exprimer, mais où la loi va s’appliquer", a déclaré Éric Woerth.
 

Première publication : 22/10/2010

  • FRANCE - RETRAITES

    Lycéens et étudiants maintiennent le gouvernement sous pression

    En savoir plus

  • FRANCE

    La pénurie de carburant suscite l'inquiétude des chefs d'entreprise

    En savoir plus

  • FRANCE

    Guide pratique pour les automobilistes en mal de carburant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)