Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Lui, candidat"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Hollande est-il un homme de gauche ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Biya en visite au Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'Hommage de tout un pays à Papa Wemba

En savoir plus

LE DÉBAT

France - loi travail : la bataille s'engage au Parlement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

François Ier, l'empreinte d'un roi

En savoir plus

FOCUS

Migrants : l'Autriche lance des travaux pour clôturer sa frontière avec l’Italie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gérald de Palmas se dévoile dans son nouvel album "La beauté du geste"

En savoir plus

FRANCE

Le géant du luxe LVMH entre au capital d'Hermès à hauteur de 14,2 %

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/10/2010

Le groupe mondial du luxe de Bernard Arnault, LVMH, a annoncé samedi être entré au capital de la société Hermès International dont il veut être "un actionnaire à long terme". Le prix de cette participation est de 1,45 milliards d'euros.

AFP - Le géant mondial du luxe LVMH a annoncé samedi son entrée à hauteur de 14,2% dans le capital du groupe Hermès, dont il n'entend pas "prendre le contrôle" mais dont il veut être "un actionnaire à long terme".

Dans un communiqué, le groupe de Bernard Arnault a déclaré détenir un peu plus de 15 millions d'actions "de la société Hermès International, représentant 14,2% du capital".

LVMH a précisé disposer aussi d'un "contrat d'instrument financier" portant sur un peu de 3 millions d'actions supplémentaires "dont il a l'intention de solliciter la conversion".

Au total, LVMH détiendrait alors 17,1% du capital d'Hermès, ce qui représente "un prix de revient de sa participation à 1,45 milliard d'euros.

LVMH n'était pas jusqu'à présent un actionnaire détenant plus de 5% du capital d'Hermès, seuil fixé par la loi pour se faire connaître.

De source proche du dossier, on indique que cette entrée dans le capital s'est faite par le rachat de plusieurs blocs d'actions.

LVMH entend préserver "le caractère familial et français qui est à l’origine du succès mondial de cette marque emblématique".

Le numéro 1 mondial du luxe, présidé par Bernard Arnault, indique encore qu'il "apportera un soutien sans réserve à la stratégie menée par la famille fondatrice et par les équipes dirigeantes, qui ont fait de cette marque l’un des plus beaux fleurons de l’industrie du luxe".

Première publication : 23/10/2010

  • MODE

    Les maisons de couture veulent croire à la fin de la crise

    En savoir plus

  • MODE

    Jean-Paul Gaultier n’habillera plus la femme Hermès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)