Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré meilleur joueur européen de l’année ?

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les questions économiques au cœur de la visite de Geithner en Chine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2010

Le secrétaire américain au Trésor est arrivé en Chine où les "questions économiques bilatérales" seront au cœur des entretiens. Washington estiment que Pékin maintient sa monnaie, le Yuan, sous-évaluée pour maintenir un haut niveau d'exportations.

AFP - Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, est arrivé en Chine dimanche où il s'est entretenu avec le vice-Premier ministre Wang Qishan "de questions économiques bilatérales" – allusion à la valeur de yuan – que Washington juge sous-évaluée.

M. Geithner, qui a été accueilli par M. Wang à l'aéroport de Qingdao, ville de la côte est, a eu tout de suite après un déjeuner de travail avec les responsables chinois, a indiqué un porte-parole du ministre américain, Steven Adamske.

Les discussions ont porté sur "des questions économiques bilatérales" et sur "beaucoup d'autres choses", a ajouté le porte-parole.

Au cours des discussions, la question controversée de la valeur de la monnaie chinoise a vraisemblablement été abordée: Washington estime que les dirigeants chinois la maintiennent largement sous-évaluée pour maintenir un haut niveau d'exportations.

Timothy Geithner venait de participer à la réunion des ministres des Finances des pays du G-20 qui s'est tenue à Gyeongju, en Corée du Sud.

A l'issue de la réunion du G20, pays riches et émergents ont convenu de limiter les déséquilibres de leurs comptes courants et de s'abstenir d'intervenir pour dévaluer leurs devises, pour soutenir la croissance mondiale.

Les pays émergents doivent laisser leurs devises s'apprécier et renforcer leur demande intérieure, avait déclaré M. Geithner, à l'issue du G20.

Une "appréciation graduelle" des devises des principaux pays à fort excédent commercial est nécessaire, avait-il dit. Sans citer nommément la Chine, il avait estimé que ces économies devaient s'éloigner "d'une dépendance aux exportations et renforcer leur demande intérieure".

Première publication : 24/10/2010

  • COMMERCE

    L'offensive américaine contre le yuan irrite Pékin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)