Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy bat son record d'impopularité depuis son arrivée à l'Élysée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2010

En passant sous la barre des 30 % de personnes interrogées se déclarant satisfaites dans le baromètre mensuel Ifop-JDD, le chef de l'État français atteint son plus bas niveau de popularité depuis son élection, en mai 2007.

AFP - Les cotes de popularité de Nicolas Sarkozy et de François Fillon ont perdu respectivement 3 et 2 points en octobre et sont passées à respectivement 29% et 47% d'opinions favorables, le premier descendant sous les 30% pour la première fois depuis mai 2007, selon le baromètre mensuel Ifop-JDD.

Dans le détail, 29% des personnes interrogées se déclarent satisfaites de Nicolas Sarkozy (24% plutôt satisfaites et 5% très satisfaites), contre 32% en septembre selon cette étude à paraître dans l'édition de dimanche. Le niveau de mécontents passe à 70% (contre 67% en septembre), avec 38% (+5) de "très mécontents" et 32% (-2) de "plutôt mécontents". 1% (+1) ne se prononce pas.

Si la cote de popularité du chef de l'Etat est stable parmi les sympathisants UMP (79%) elle baisse partout ailleurs: chez les sympathisants du Parti communiste (6%, -17 points), du Front national (29%, -1 point), du MoDem (18%, -5 points), des Verts (13%, -9 points) et du PS (6%, -1 point).

La cote de popularité du Premier ministre, toujours très supérieure à celle du chef de l'Etat, passe à 47% contre 49% en septembre, avec 38% (-1) de "plutôt satisfaits" et 9% (-1) de "très satisfaits". Le total des personnes mécontentes augmente de trois points à 51% (32%, comme en septembre, sont "plutôt mécontentes", et 19%, en hausse de 3 points, sont "très mécontentes"). 2% des personnes interrogées ne se prononcent pas, contre 3% en août.

Sondage réalisé par téléphone du 14 au 22 octobre auprès d'un échantillon de 1.828 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Première publication : 24/10/2010

  • FRANCE

    Le Sénat adopte la réforme des retraites

    En savoir plus

  • FRANCE

    Près de sept Français sur dix jugent inefficace la politique de sécurité de Sarkozy

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    "Nicolas Sarkozy désacralise lui-même la fonction présidentielle"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)