Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy bat son record d'impopularité depuis son arrivée à l'Élysée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2010

En passant sous la barre des 30 % de personnes interrogées se déclarant satisfaites dans le baromètre mensuel Ifop-JDD, le chef de l'État français atteint son plus bas niveau de popularité depuis son élection, en mai 2007.

AFP - Les cotes de popularité de Nicolas Sarkozy et de François Fillon ont perdu respectivement 3 et 2 points en octobre et sont passées à respectivement 29% et 47% d'opinions favorables, le premier descendant sous les 30% pour la première fois depuis mai 2007, selon le baromètre mensuel Ifop-JDD.

Dans le détail, 29% des personnes interrogées se déclarent satisfaites de Nicolas Sarkozy (24% plutôt satisfaites et 5% très satisfaites), contre 32% en septembre selon cette étude à paraître dans l'édition de dimanche. Le niveau de mécontents passe à 70% (contre 67% en septembre), avec 38% (+5) de "très mécontents" et 32% (-2) de "plutôt mécontents". 1% (+1) ne se prononce pas.

Si la cote de popularité du chef de l'Etat est stable parmi les sympathisants UMP (79%) elle baisse partout ailleurs: chez les sympathisants du Parti communiste (6%, -17 points), du Front national (29%, -1 point), du MoDem (18%, -5 points), des Verts (13%, -9 points) et du PS (6%, -1 point).

La cote de popularité du Premier ministre, toujours très supérieure à celle du chef de l'Etat, passe à 47% contre 49% en septembre, avec 38% (-1) de "plutôt satisfaits" et 9% (-1) de "très satisfaits". Le total des personnes mécontentes augmente de trois points à 51% (32%, comme en septembre, sont "plutôt mécontentes", et 19%, en hausse de 3 points, sont "très mécontentes"). 2% des personnes interrogées ne se prononcent pas, contre 3% en août.

Sondage réalisé par téléphone du 14 au 22 octobre auprès d'un échantillon de 1.828 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Première publication : 24/10/2010

  • FRANCE

    Le Sénat adopte la réforme des retraites

    En savoir plus

  • FRANCE

    Près de sept Français sur dix jugent inefficace la politique de sécurité de Sarkozy

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    "Nicolas Sarkozy désacralise lui-même la fonction présidentielle"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)