Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre affirme que les otages français sont vivants selon des "contacts"

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2010

Évoquant des "contacts qui se font sur le terrain", le Premier ministre nigérien, Mahamadou Danda, a déclaré en marge du sommet de la Francophonie que les otages français enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique il y a un mois "sont en vie".

AFP - Les sept otages, dont cinq Français, enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) "sont en vie", a déclaré à l'AFP le Premier ministre nigérien de transition Mahamadou Danda, évoquant des "contacts sur le terrain", sans plus de précisions.

"Ce qui est sûr c'est que les otages sont en vie et tout est mis en oeuvre pour que, au moins, leur vie soit préservée", a-t-il indiqué, en marge du 13e sommet de la Francophonie à Montreux (Suisse).

Interrogé sur ce qui fondait cette certitude, il a répondu: "il y a des contacts qui se font sur le terrain", sans préciser de quelle nature.

Aqmi a revendiqué le 21 septembre l'enlèvement cinq jours plus tôt sur le site d'une mine d'uranium du groupe français Areva à Arlit (nord du Niger) de cinq Français, d'un Togolais et d'un Malgache.

Les autorités françaises ont assuré qu'elles étaient prêtes à engager des pourparlers avec Aqmi pour obtenir la libération de ces otages.

Selon des sources maliennes et françaises, les otages sont détenus dans des collines désertiques du Timétrine, dans le nord-est du Mali, à une centaine de kilomètres de l'Algérie.

Parmi ces otages, la Française Françoise Larribe a peu de temps avant son enlèvement, subi une chimiothérapie, selon un de ses proches. Selon des intermédiaires qui ont rencontré ses ravisseurs, elle a un besoin urgent de soigner un cancer.

De son côté le président du Mali, Amadou Toumani Touré, a affirmé samedi à Montreux ne pas avoir de "mauvaise nouvelle" sur le sort des otages.

Première publication : 24/10/2010

  • SAHEL

    Aqmi exigerait de Paris l'abrogation de la loi sur l'interdiction du voile intégral

    En savoir plus

  • MALI

    Une des otages français d'Aqmi "ne peut plus rester longtemps sans soins"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)