Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Amériques

L'Europe veut créer une nouvelle relation avec Cuba

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2010

L'Union européenne a décidé d'assouplir sa position avec le régime castriste et a chargé Catherine Ashton (photo), la Haute représentante de l'UE aux Affaires étrangères d'établir un nouveau dialogue entre l'île communiste et l'Europe.

AFP - L'Union européenne envisage d'assouplir sa position de fermeté vis-à-vis de Cuba et a chargé sa chef de la diplomatie d'étudier les moyens d'améliorer les relations avec le régime castriste, après les récentes libérations de prisonniers politiques sur l'île.

La Haute représentante de l'UE aux Affaires étrangères, Catherine Ashton, a été chargée lundi par les ministres européens des Affaires étrangères réunis à Luxembourg d'étudier une révision de la politique des 27 décidée en 1996 à l'égard du régime communiste, selon une source diplomatique.

Cette politique, dite "Position commune", empêche une normalisation des relations avec l'île communiste sans amélioration sur place des droits de l'Homme et de progrès de la démocratie. Un dialogue existe depuis 2008 mais il reste très limité.

Il s'agit "d'explorer les moyens d'essayer de progresser" sur cette question, a précisé la source diplomatique européenne.

Mme Ashton a l'intention de dresser le bilan de ses efforts en décembre, à l'occasion d'une nouvelle réunion des ministres européens des Affaires étrangères, selon cette source.

L'UE pourrait par exemple explorer la possibilité de négocier un accord bilatéral avec Cuba. Des contacts avec les autorités cubaines devraient avoir lieu "à divers niveaux" dans les prochaines semaines, selon une source diplomatique.

Les efforts réalisés au niveau bilatéral ces derniers mois par le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos --remplacé la semaine dernière par Trinidad Jimenez -- ont montré que Cuba était "prêt à s'engager, à faire un bout de chemin dans notre direction, et maintenant nous avons besoin de porter cette atmosphère positive à un niveau européen", estime une source diplomatique.

"Il est temps de forger un nouveau dialogue, une nouvelle relation entre l'UE et Cuba", a estimé lundi Mme Jimenez.

Vendredi, Mme Ashton, a salué via sa porte-parole les nouvelles libérations annoncées la veille à La Havane, le jour de l'attribution par le Parlement européen du prix Sakharov de la liberté de penser au dissident Guillermo Farinas.

Le gouvernement cubain a donné son feu vert en juillet à la libération sur quatre mois de 52 membres du groupe de 75 dissidents condamnés en 2003, suite à une mission de l'Eglise catholique.

Trente-neuf prisonniers politiques sont déjà sortis de prison et ont émigré vers l'Espagne. Mais 13 autres refusent de s'exiler.

La décision d'assouplir la relation de l'UE avec Cuba a été prise lundi malgré des réticences de plusieurs pays, ceux d'Europe de l'Est notamment qui ont vécu sous le joug communiste avant la chute du rideau de fer et se méfient particulièrement du régime castriste.
 

Première publication : 25/10/2010

  • DROITS DE L'HOMME

    L'Union européenne décerne le prix Sakharov au dissident cubain Farinas

    En savoir plus

  • CUBA

    Six prisonniers politiques cubains s'apprêtent à s'envoler pour l'Espagne

    En savoir plus

  • CUBA

    Fidel Castro ne croirait-il plus au modèle cubain ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)