Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Amériques

À Guantanamo, reprise du procès d'Omar Khadr, qui plaide coupable

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2010

Dernier Occidental détenu à Guantanamo, le Canadien Omar Khadr a plaidé coupable des cinq chefs d'accusation de terrorisme retenus contre lui lors de la reprise de son procès pour crimes de guerre devant un tribunal militaire d'exception américain.

AFP - Le jeune Canadien Omar Khadr, accusé de crimes de guerre devant un tribunal militaire d'exception sur la base navale américaine de Guantanamo à Cuba, a choisi lundi de plaider coupable de toutes les accusations portées contre lui.

Le procès d'Omar Khadr, 24 ans, dernier Occidental détenu à Guantanamo, a repris lundi matin. A la question du juge militaire, le Colonel Patrick Parrish, de savoir s'il plaidait coupable, Omar Khadr a répondu : "oui".

Il avait été arrêté au cours d'une bataille en Afghanistan en 2002, alors qu'il était âgé de 15 ans, et accusé d'avoir lancé une grenade et tué un soldat américain.

Le jeune Canadien est accusé par les Etats-Unis de "crimes de guerre", dont meurtre, complot, soutien matériel au terrorisme et espionnage. Il encourait une peine maximum de prison à vie s'il plaidait innocent.

Son procès, qui a débuté en août, avait été interrompu après un malaise de son avocat et repoussé à nouveau d'une semaine au 25 octobre pour permettre des négociations sur un accord de plaider coupable qui ont abouti à la dernière minute.
 

Première publication : 25/10/2010

  • GUANTANAMO

    Interruption du procès d'Omar Khadr après l'évanouissement de son avocat

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le procès du détenu de Guantanamo Omar Khadr débute ce mardi

    En savoir plus

  • GUANTANAMO

    Le Canadien Omar Khadr annonce qu'il va boycotter son procès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)