Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Amériques

À Guantanamo, reprise du procès d'Omar Khadr, qui plaide coupable

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2010

Dernier Occidental détenu à Guantanamo, le Canadien Omar Khadr a plaidé coupable des cinq chefs d'accusation de terrorisme retenus contre lui lors de la reprise de son procès pour crimes de guerre devant un tribunal militaire d'exception américain.

AFP - Le jeune Canadien Omar Khadr, accusé de crimes de guerre devant un tribunal militaire d'exception sur la base navale américaine de Guantanamo à Cuba, a choisi lundi de plaider coupable de toutes les accusations portées contre lui.

Le procès d'Omar Khadr, 24 ans, dernier Occidental détenu à Guantanamo, a repris lundi matin. A la question du juge militaire, le Colonel Patrick Parrish, de savoir s'il plaidait coupable, Omar Khadr a répondu : "oui".

Il avait été arrêté au cours d'une bataille en Afghanistan en 2002, alors qu'il était âgé de 15 ans, et accusé d'avoir lancé une grenade et tué un soldat américain.

Le jeune Canadien est accusé par les Etats-Unis de "crimes de guerre", dont meurtre, complot, soutien matériel au terrorisme et espionnage. Il encourait une peine maximum de prison à vie s'il plaidait innocent.

Son procès, qui a débuté en août, avait été interrompu après un malaise de son avocat et repoussé à nouveau d'une semaine au 25 octobre pour permettre des négociations sur un accord de plaider coupable qui ont abouti à la dernière minute.
 

Première publication : 25/10/2010

  • GUANTANAMO

    Interruption du procès d'Omar Khadr après l'évanouissement de son avocat

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le procès du détenu de Guantanamo Omar Khadr débute ce mardi

    En savoir plus

  • GUANTANAMO

    Le Canadien Omar Khadr annonce qu'il va boycotter son procès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)