Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

Malgré la réouverture des dépôts pétroliers, la pénurie de carburant perdure

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 26/10/2010

Les pénuries de carburant persistent malgré le déblocage de la plupart des dépôts annoncé par l'Union française des industries pétrolières. Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Énergie, espère un retour à la normale mardi.

Tous les dépôts pétroliers du territoire français sont débloqués ce lundi après-midi, selon Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Fort de cette nouvelle, le ministre de l'Énergie, Jean-Louis Borloo, espère un retour à la normale dans 80 % des stations-service mardi.

"On peut se fixer comme objectif que les quatre cinquièmes des stations-service françaises soient en état de fonctionner demain, ce qui n'empêchera pas des désagréments ponctuels", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, lundi soir.

Malgré cette annonce, les difficultés persistent toutefois. Lundi, une station-service sur trois rencontrait des problèmes d'approvisionnement, principalement dans l'ouest et la région parisienne, après un dimanche où elles n'ont pas été livrées et où les automobilistes se sont rués sur les pompes. Environ un tiers des 12 300 stations-service du pays sont à sec ou en manque d'au moins un carburant, selon l'Union des importateurs indépendants pétroliers (UIP).

Les sept départements en pénurie d'essence

"Comme il n'y a pas eu de réapprovisionnement des stations-service dimanche, et que le retour de week-end, notamment sur les stations d'autoroutes, a été intense, nous nous retrouvons ce matin avec une situation un peu tendue", a déclaré à l'AFP Alexandre de Benoist, délégué de l'Union des importateurs indépendants pétroliers (4 800 stations sur 12 300).

Les raffineries votent la reprise du travail

Mais la situation devrait peu à peu retourner à la normale. La fin de la grève a été votée ce lundi dans les deux raffineries françaises du groupe Esso situées à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et Gravenchon (Seine-Maritime), a-t-on appris auprès de la direction du pétrolier. Plus tôt dans la journée, le dépôt de Saint-Pierre-des-Corps avait été débloqué par les forces de l'ordre et les salariés de la raffinerie de Reichstett (Bas-Rhin) ont également voté la levée du blocage des expéditions de leur site entamé le 15 octobre.

"La fin de la grève a été votée à Fos-sur-Mer ce week-end, et à Port-Jérôme Gravenchon aujourd'hui (lundi)", a indiqué une porte-parole de la direction d'Esso, en précisant que le groupe était toutefois "en attente de brut" pour pouvoir reprendre la production.

Dans les raffineries Total (La Mède, Feyzin, Grandpuits, Gonfreville, Donges et Dunkerque), la grève a été reconduite, a indiqué lundi un responsable de la CFDT, Jean-Michel Maton. Idem du côté de la raffinerie de Petit-Couronne (Seine-Maritime), où "un référendum va être organisé pour consulter l'ensemble des salariés d'ici là", a indiqué à l'AFP Yvon Scornet, délégué CGT.

Le gouvernement appelle, lui, à cesser la grève maintenant que le Parlement a trouvé un accord sur le texte de la réforme des retraites.

Première publication : 25/10/2010

  • FRANCE

    "Une station-service sur quatre" toujours à court de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les pénuries de carburant pèsent sur les départs en vacances

    En savoir plus

  • FRANCE

    La pénurie de carburants persiste malgré les instructions de Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)