Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy fait son retour en politique... sur Facebook

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

FRANCE

Malgré la réouverture des dépôts pétroliers, la pénurie de carburant perdure

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 26/10/2010

Les pénuries de carburant persistent malgré le déblocage de la plupart des dépôts annoncé par l'Union française des industries pétrolières. Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Énergie, espère un retour à la normale mardi.

Tous les dépôts pétroliers du territoire français sont débloqués ce lundi après-midi, selon Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Fort de cette nouvelle, le ministre de l'Énergie, Jean-Louis Borloo, espère un retour à la normale dans 80 % des stations-service mardi.

"On peut se fixer comme objectif que les quatre cinquièmes des stations-service françaises soient en état de fonctionner demain, ce qui n'empêchera pas des désagréments ponctuels", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, lundi soir.

Malgré cette annonce, les difficultés persistent toutefois. Lundi, une station-service sur trois rencontrait des problèmes d'approvisionnement, principalement dans l'ouest et la région parisienne, après un dimanche où elles n'ont pas été livrées et où les automobilistes se sont rués sur les pompes. Environ un tiers des 12 300 stations-service du pays sont à sec ou en manque d'au moins un carburant, selon l'Union des importateurs indépendants pétroliers (UIP).

Les sept départements en pénurie d'essence

"Comme il n'y a pas eu de réapprovisionnement des stations-service dimanche, et que le retour de week-end, notamment sur les stations d'autoroutes, a été intense, nous nous retrouvons ce matin avec une situation un peu tendue", a déclaré à l'AFP Alexandre de Benoist, délégué de l'Union des importateurs indépendants pétroliers (4 800 stations sur 12 300).

Les raffineries votent la reprise du travail

Mais la situation devrait peu à peu retourner à la normale. La fin de la grève a été votée ce lundi dans les deux raffineries françaises du groupe Esso situées à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et Gravenchon (Seine-Maritime), a-t-on appris auprès de la direction du pétrolier. Plus tôt dans la journée, le dépôt de Saint-Pierre-des-Corps avait été débloqué par les forces de l'ordre et les salariés de la raffinerie de Reichstett (Bas-Rhin) ont également voté la levée du blocage des expéditions de leur site entamé le 15 octobre.

"La fin de la grève a été votée à Fos-sur-Mer ce week-end, et à Port-Jérôme Gravenchon aujourd'hui (lundi)", a indiqué une porte-parole de la direction d'Esso, en précisant que le groupe était toutefois "en attente de brut" pour pouvoir reprendre la production.

Dans les raffineries Total (La Mède, Feyzin, Grandpuits, Gonfreville, Donges et Dunkerque), la grève a été reconduite, a indiqué lundi un responsable de la CFDT, Jean-Michel Maton. Idem du côté de la raffinerie de Petit-Couronne (Seine-Maritime), où "un référendum va être organisé pour consulter l'ensemble des salariés d'ici là", a indiqué à l'AFP Yvon Scornet, délégué CGT.

Le gouvernement appelle, lui, à cesser la grève maintenant que le Parlement a trouvé un accord sur le texte de la réforme des retraites.

Première publication : 25/10/2010

  • FRANCE

    "Une station-service sur quatre" toujours à court de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les pénuries de carburant pèsent sur les départs en vacances

    En savoir plus

  • FRANCE

    La pénurie de carburants persiste malgré les instructions de Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)