Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux objets intelligents

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Real Madrid – Bayern Munich, duel de géants en demi-finale

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l'incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

FRANCE

Les éboueurs de Marseille reprennent du service

©

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2010

Après deux semaines de grève, Force ouvrière (FO), le syndicat majoritaire des éboueurs de Marseille, a voté la reprise de la collecte des ordures pour des raisons "sanitaires". Le retour à la normale devrait prendre quatre à cinq jours.

AFP - Les éboueurs de Marseille ont repris mardi matin le travail après 14 jours de grève, une suspension décidée, à l'appel de FO, pour des raisons sécuritaires et sanitaires, a-t-on appris auprès du syndicat Force Ouvrière des territoriaux, majoritaire.
   
Lundi soir, lors de plusieurs assemblées générales, les agents avaient voté la fin de ce mouvement anti-réforme des retraites.
   
"Le gros des troupes est sorti ce matin" pour nettoyer la ville, principalement "dans les arrondissements de jour, du 9e au 13e arrondissements", a déclaré à l'AFP Patrick Rué, secrétaire général adjoint de FO-Territoriaux.
   
"Il n'est pas impossible" que les secteurs de nuit commencent à être déblayés également, dans le cadre du "plan d'urgence" déclenché par la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM), a-t-il précisé.
   
Le retour à la normale devrait prendre "quatre à cinq jours", selon FO qui poursuit en revanche la grève dans les autres secteurs de la ville (cantines, crèches...).
   
Le président de MPM Eugène Caselli (PS) s'était dit prêt à demander la réquisition des éboueurs et chauffeurs si ces derniers n'avaient pas voté le reprise du travail.
   
Par ailleurs, les centres de transfert des ordures ménagères, bloqués depuis une semaine par des piquets de grève à l'appel d'une intersyndicale regroupant la CGT, la CFDT, SDU 13, la FSU et l'Unsa mais pas FO, ont été libérés mardi matin par les forces de l'ordre dans le calme, a annoncé la préfecture qui avait pris un arrêté de réquisition du personnel.
   
Depuis le 11 octobre, date du début de la grève, près de 10.000 tonnes de déchets se sont accumulées dans les rues de 12 des 16 arrondissements de Marseille, où la collecte des déchets est assurée par des agents publics, ainsi que dans les villes environnantes membres de la communauté urbaine.
   
Outre l'amas des ordures sur les trottoirs et les chaussées, en raison du mistral qui a fait s'envoler de nombreux déchets, la multiplication des incendies de poubelles se propageant parfois à des véhicules et aux façades d'immeubles a sérieusement inquiété les autorités.
   
Au total, quelque 800 incendies ont été recensés par les marins-pompiers, dont 300 pour le week-end.

Première publication : 26/10/2010

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Grève des éboueurs à Marseille : une poubelle à ciel ouvert

    En savoir plus

  • DÉCHETS

    La grève du ramassage des poubelles menace-t-elle Paris ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)