Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TOUS POLITIQUES

Benoist Apparu, député-maire UMP de Châlons-en-Champagne

En savoir plus

SUR LE NET

Émotion en ligne après la libération de quatre otages français

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Japon promet deux milliards de dollars aux pays en développement

©

Vidéo par Virginie HERZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/10/2010

Dans le cadre d'un sommet regroupant 193 délégations étrangères à Nagoya (Japon), Tokyo s'est engagé à verser 2 milliards de dollars sur trois ans pour aider les pays en développement à préserver leur diversité biologique.

AFP - Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a annoncé mercredi à Nagoya (centre) une aide de deux milliards de dollars sur trois ans aux pays en développement pour sauvegarder la biodiversité.
   
"Nous allons lancer une initiative visant à soutenir les efforts des pays en développement pour élaborer leurs stratégies nationales et les mettre en place", a indiqué M. Kan devant les représentants des quelque 190 pays membres de la Convention sur le diversité biologique (CDB).
   
"Nous allons fournir une aide de deux milliards de dollars sur trois ans à compter de 2010", a-t-il ajouté.
   
Sollicité par l'AFP, un membre du cabinet du Premier ministre a indiqué que cette somme serait composée à la fois de dons et de prêts, mais n'a pas précisé dans quelles proportions.
   
Le question de l'aide financière aux pays en développement est l'un des points-clé de la négociation en cours.
   
Les deux autres éléments centraux sont la fixation d'objectifs mondiaux pour 2020 (pourcentage d'aires protégées sur terre et sur mer par exemple) et la mise en place d'un accord sur les conditions d'accès des industries du Nord aux ressources génétiques des pays du Sud.
   
"C'est une très bonne nouvelle, car il est clair que la question du financement est une question clé dans la négociation", a déclaré à l'AFP la secrétaire d'Etat française à l'Ecologie, Chantal Jouanno.
   
Mme Jouanno a qualifié le climat des négociations de "positif". "Nous ne sommes pas du tout dans la même configuration qu'à Copenhague", a-t-elle précisé, en référence au sommet sur le climat qui a eu lieu en décembre 2009 dans la capitale danoise et a abouti, dans la douleur, à un accord a minima sans objectifs chiffrés de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
   
Greenpeace a de son côté salué l'annonce japonaise, estimant qu'elle renforçait les chances d'aboutir à un accord d'ici la fin de la semaine.
   
"Le fait que le Japon avance des chiffres concrets pour protéger la vie sur terre est un bon début", a déclaré à l'AFP Wakao Hanaoka, chargé des océans au sein de l'organisation écologiste. "Nous espérons que cela incitera les autres pays à faire de même".
   
L'Union européenne a indiqué qu'elle ne ferait pas d'annonce similaire à Nagoya, soulignant que l'Europe dans son ensemble fournissait déjà aux pays en développement une aide pour la biodiversité représentant un milliard d'euros par an.
   
Le Premier ministre japonais a appelé la centaine de ministres de l'Environnement qui ont rejoint les négociations mercredi, à redoubler d'efforts pour aboutir à un accord vendredi.
   
"Lorsque tout le monde sera tombé d'accord sur les objectifs post-2010, le Japon sera prêt à montrer l'exemple pour les atteindre", a-t-il dit à la tribune.

Première publication : 27/10/2010

  • ENVIRONNEMENT

    Le sommet sur la biodiversité réunit les dirigeants de 193 pays à Nagoya

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)