Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

UN OEIL SUR LES MEDIAS

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

FOCUS

Face à ses hooligans, la Russie applique la tolérance zéro

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'acteur caméléon Guillaume Gallienne fait ses débuts à l'opéra

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Facebook Messenger parie sur le "service à la clientèle instantané"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oubliés les brocards phallocrates !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : nouvelles découvertes macabres dans le Kasaï

En savoir plus

Amériques

Un homme arrêté pour des projets d'attentats à Washington

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/10/2010

Un homme qui pensait aider Al-Qaïda à préparer des attentats sur le sol américain a été arrêté à Washington. Le suspect originaire de Virginie n'avait, à ce jour, jamais constitué une menace pour les États-Unis.

AFP - Un Américano-Pakistanais a été arrêté mercredi aux Etats-Unis pour des projets d'attentats dans le métro de Washington, qu'il comptait perpétrer avec des personnes qu'il croyait liées à Al-Qaïda, ont indiqué des responsables du ministère de la Justice.

Selon le ministère, Farooque Ahmed, 34 ans, résidait en Virginie, dans la banlieue proche de Washington. Depuis le mois d'avril, il aurait fait du repérage et pris des photos dans les stations de métro de la capitale américaine en vue d'y perpétrer des attentats simultanés.

"Farooque Ahmed est accusé d'avoir préparé des attentats à la bombe dans notre réseau de transport public avec des personnes dont il pensait qu'elles étaient des terroristes. Mais les efforts conjoints de la police et des services de renseignement ont permis de déjouer ses plans", a expliqué David Kris, chargé de la sécurité nationale au ministère de la Justice.

Le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs a assuré lors d'un point de presse qu'"à aucun moment la population n'a été en danger".

Tant le ministère de la Justice que la police fédérale et les responsables de la sécurité nationale avaient "maîtrisé l'affaire depuis le début" et le président Barack Obama en avait été mis au courant avant l'arrestation, a ajouté M. Gibbs.

Ahmed, citoyen américain né au Pakistan, doit être présenté à un juge de Virginie mercredi.

Il devra notamment répondre de tentative de soutien matériel à une organisation terroriste, recueil d'informations en vue d'aider à préparer des attentats, et de tentative de soutien à l'exécution d'attentats.

S'il est reconnu coupable, il pourrait être condamné à une peine allant jusqu'à 50 ans de prison.

"Il est effrayant de penser qu'un homme d'Ashburn (ville de la banlieue ouest de Washington, ndlr) soit accusé de faire des repérages dans des stations de métro dans le but de tuer un maximum de passagers en perpétrant des attentats simultanés", a dit le procureur fédéral Neil MacBride.
 

Première publication : 27/10/2010

  • SÉCURITÉ

    Washington alerte les Américains en Europe sur les risques d'attentats

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Ben Laden s'en prend à la France dans un enregistrement audio

    En savoir plus

  • AL-QAÏDA

    Ben Laden menace les Américains en cas d'exécution du cerveau présumé du 11-Septembre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)