Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Retour chahuté du général Mokoko, candidat à la présidentielle, à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

FRANCE

"Pour Ben Laden, la France est un objectif aussi important que les États-Unis"

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 28/10/2010

Dans un message diffusé par la chaîne Al-Jazeera, Oussama Ben Laden a dressé hier un réquisitoire virulent contre la France. Spécialiste du terrorisme et des mouvements islamistes, Mathieu Guidère répond aux questions de France24.com.

Peut-on affirmer que la France est devenue une cible prioritaire d'Oussama Ben Laden ?

Mathieu Guidère* : Par ce message, Ben Laden focalise l’attention des réseaux djihadistes sur la France, qui devient un objectif aussi important que les États-Unis à ses yeux. Jusqu'à présent, seul le peuple américain avait "le privilège" d’être le destinataire d'un message qui lui était explicitement adressé. Il s’agit d’un tournant, car en prenant à témoin la population française et en la menaçant directement, il ne s’adresse plus seulement aux dirigeants français.

Les troupes françaises déployées en Afghanistan, le voile islamique, la politique étrangère de la France... Ses griefs sont multiples. Que reproche-t-il précisément à la France ?

M. G. : C’est la première fois que Ben Laden regroupe autant de griefs, qu’ils concernent la politique intérieure ou extérieure de la France. En liant les deux, il utilise ce qu’il appelle, dans son langage, la théorie des équations. Ainsi, selon lui, la France pille les ressources de l’Afrique, donc il faut l’attaquer ou enlever ses citoyens. La deuxième équation concerne le voile islamique. La France empêche sans raison valable les musulmanes de se voiler, il faut donc l’attaquer en Afghanistan.

Quelle incidence peut avoir ce message sur les otages français détenus par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ? Peut-il avoir des conséquences sur la sécurité en France ?

M. G. : Ce message s’adresse indirectement à Aqmi, sur qui Ben Laden n’a pourtant aucune autorité directe. Il donne ainsi aux otages enlevés au Niger un statut et de l’importance aux yeux de la nébuleuse djihadiste. De plus, en abordant cette question, il légitimise les opérations d’enlèvement. C’est une première. Enfin, son intervention confirme la série de menaces pressenties par les services de renseignements de plusieurs pays. Mais il ne faut pas tomber dans la psychose. Il ne s’agit, après tout, que d’un message audio, et les autorités françaises ont pris des dispositions importantes pour faire face à la menace terroriste. Le risque est surtout que ce message serve d’inspiration aux djihadistes, Ben Laden restant très écouté dans leur milieu.
 


*
Professeur de veille stratégique à l'Université de Genève et spécialiste du terrorisme et des mouvements islamistes, Mathieu Guidère est l'auteur du livre "Les nouveaux terroristes", publié aux éditions Autrement.

 

Première publication : 28/10/2010

  • TERRORISME

    Ben Laden s'en prend à la France dans un enregistrement audio

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)