Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Gaza : courte trêve après un raid meurtrier sur une école de l’ONU

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

Amériques

La qualité de l'eau dans les camps de sinistrés au cœur de toutes les attentions

Vidéo par Laurence CUVILLIER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/10/2010

L'épidémie de choléra qui sévit en Haïti n'a pas encore atteint son pic, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La qualité de l'eau distribuée dans les camps de sinistrés est au cœur de toutes les inquiétudes.

En Haïti, l’épidémie de choléra qui a fait plus de 300 victimes et 4 700 malades depuis la semaine dernière n’aurait pas encore atteint son pic, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Si le taux de mortalité a baissé depuis le déclenchement de la maladie, la bactérie tueuse se propage dans le pays, selon des données publiées mercredi par le ministère haïtien de la Santé. Deux cas ont été confirmés dans deux nouvelles provinces, dans le nord-nord-est.

Qu'est-ce que le choléra ?

De quoi inquiéter les quelque 1,3 million de sinistrés du séisme du 12 janvier dernier entassés dans des camps de fortune à Port-au-Prince, qui restent sous la menace d’une contamination. Système de drainage et douches inexistantes, flaques d’eau stagnantes, latrines en nombre insuffisant : au milieu des villages de tentes où les conditions sanitaires sont très précaires, des agents municipaux de Port-au-Prince surveillent la qualité de l’eau - l'un des vecteurs de la maladie - qui est distribuée à la population.

Avec la récente épidémie de choléra, même les citernes remplies par les ONG sont devenues suspectes. Les autorités vérifient en particulier que cette eau soit bien chlorée, le chlore constituant une première défense contre les germes et les microbes. "Je trouve des eaux avec un taux de chlore assez bas, d’autres qui n’en ont pas du tout. Cest risqué", regrette Roosevelt Pauris, agent de la Direction de l’eau potable de Port-au-Prince.

L’apparition éventuelle de la maladie dans ces camps, où promiscuité rime avec insalubrité, pourrait provoquer un désastre humanitaire. À défaut de connaître l'origine du mal, les autorités haïtiennes et les ONG jouent la carte de la prévention.
 

Première publication : 28/10/2010

  • HAÏTI

    Les autorités espèrent une stabilisation de l'épidémie de choléra

    En savoir plus

  • HAÏTI

    "La situation pourrait encore se détériorer avec l'arrivée des cyclones"

    En savoir plus

  • HAÏTI

    Six mois après le séisme, Haïti attend toujours la reconstruction

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)