Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

Moyen-orient

Un attentat-suicide au nord-est de Bagdad fait une vingtaine de morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2010

Un individu a fait exploser sa ceinture d'explosifs dans un café du centre de la ville de Balad Ruz, une localité proche de Bagdad. Plusieurs dizaines de morts sont à déplorer.

AFP - Au moins 25 personnes ont été tuées et 70 blessées vendredi soir dans un attentat suicide perpétré dans un café à Balad Ruz, une localité située à 100 kilomètres au nord-est de Bagdad, a indiqué la police.

"Vingt-cinq personnes ont été tuées et 70 ont été blessées, dont trois femmes et deux enfants, lorsqu'un kamikaze a fait détonner sa ceinture d'explosifs dans un café du centre de la ville", a affirmé à l'AFP le commandant Ahmad al-Tamimi, chef de la police de Balad Ruz.

"L'attentat a eu lieu vers 21H00 (18H00 GMT)" dans le quartier de Dour Mandali, habité par des Kurdes chiites, a-t-il ajouté.

La province agricole de Diyala, où est situé Balad Ruz, reste l'une des régions les plus violentes d'Irak, même si le nombre d'attaques a nettement diminué depuis 2008.

Ce gouvernorat à majorité sunnite, mais qui compte d'importantes minorités chiite et kurde, a été un fief d'Al-Qaïda, qui y reste toujours présent même si son influence a diminué.

Première publication : 29/10/2010

COMMENTAIRE(S)