Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Moyen-orient

Un attentat-suicide au nord-est de Bagdad fait une vingtaine de morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2010

Un individu a fait exploser sa ceinture d'explosifs dans un café du centre de la ville de Balad Ruz, une localité proche de Bagdad. Plusieurs dizaines de morts sont à déplorer.

AFP - Au moins 25 personnes ont été tuées et 70 blessées vendredi soir dans un attentat suicide perpétré dans un café à Balad Ruz, une localité située à 100 kilomètres au nord-est de Bagdad, a indiqué la police.

"Vingt-cinq personnes ont été tuées et 70 ont été blessées, dont trois femmes et deux enfants, lorsqu'un kamikaze a fait détonner sa ceinture d'explosifs dans un café du centre de la ville", a affirmé à l'AFP le commandant Ahmad al-Tamimi, chef de la police de Balad Ruz.

"L'attentat a eu lieu vers 21H00 (18H00 GMT)" dans le quartier de Dour Mandali, habité par des Kurdes chiites, a-t-il ajouté.

La province agricole de Diyala, où est situé Balad Ruz, reste l'une des régions les plus violentes d'Irak, même si le nombre d'attaques a nettement diminué depuis 2008.

Ce gouvernorat à majorité sunnite, mais qui compte d'importantes minorités chiite et kurde, a été un fief d'Al-Qaïda, qui y reste toujours présent même si son influence a diminué.

Première publication : 29/10/2010

COMMENTAIRE(S)