Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

Moyen-orient

Un attentat-suicide au nord-est de Bagdad fait une vingtaine de morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2010

Un individu a fait exploser sa ceinture d'explosifs dans un café du centre de la ville de Balad Ruz, une localité proche de Bagdad. Plusieurs dizaines de morts sont à déplorer.

AFP - Au moins 25 personnes ont été tuées et 70 blessées vendredi soir dans un attentat suicide perpétré dans un café à Balad Ruz, une localité située à 100 kilomètres au nord-est de Bagdad, a indiqué la police.

"Vingt-cinq personnes ont été tuées et 70 ont été blessées, dont trois femmes et deux enfants, lorsqu'un kamikaze a fait détonner sa ceinture d'explosifs dans un café du centre de la ville", a affirmé à l'AFP le commandant Ahmad al-Tamimi, chef de la police de Balad Ruz.

"L'attentat a eu lieu vers 21H00 (18H00 GMT)" dans le quartier de Dour Mandali, habité par des Kurdes chiites, a-t-il ajouté.

La province agricole de Diyala, où est situé Balad Ruz, reste l'une des régions les plus violentes d'Irak, même si le nombre d'attaques a nettement diminué depuis 2008.

Ce gouvernorat à majorité sunnite, mais qui compte d'importantes minorités chiite et kurde, a été un fief d'Al-Qaïda, qui y reste toujours présent même si son influence a diminué.

Première publication : 29/10/2010

COMMENTAIRE(S)