Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

Afrique

Les autorités marocaines suspendent la chaîne d'information Al Jazira

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2010

Invoquant "de multiples manquements aux règles du journalisme sérieux et responsable", le ministère marocain de la Communication a suspendu, vendredi, les activités d'Al Jazira à Rabat. La chaîne d'information qatarie dénonce "une erreur".

AFP - Les autorités marocaines ont suspendu vendredi les activités du bureau d'Al-Jazira à Rabat et décidé le retrait des accréditations du personnel de la chaîne qatarie d'informations, a annoncé le ministère de la Communication.

Le ministère a ajouté que cette suspension "fait suite à de multiples manquements aux règles du journalisme sérieux et responsable".

Contacté par l'AFP, le directeur du bureau d'Al-Jazira à Rabat, Abdelkader Kharroubi, a déclaré que la chaîne "a toujours respecté les règles du professionnalisme et de la neutralité, notamment au Maroc."

"Le dossier d'Al-Jazira n'est malheuresement pas entre les mains du seul ministère de la Communication. D'autres parties décident à ce niveau", a-t-il ajouté sans plus de précision.

"Cette suspension est une erreur de la part des autorités marocaines, une erreur à laquelle nous sommes étrangers", a conclu M. Kharroubi.

Les autorités marocaines reprochent à Al-Jazeera la manière dont elle "traite les dossiers relatifs aux islamistes et à l'affaire du Sahara (occidental)", a indiqué un responsable du gouvernement sous le couvert de l'anonymat.

Première publication : 29/10/2010

COMMENTAIRE(S)