Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Amériques

Barack Obama affirme sa détermination à "détruire" la branche yéménite d'Al-Qaïda

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2010

Après l'interception de colis contenant des explosifs - apparemment destinés à des lieux de culte juifs de Chicago - dans des avions en provenance du Yémen, le président américain a dit sa volonté de "détruire" Al-Qaïda dans la péninsule arabique.

AFP - Le président américain, Barack Obama, s'est dit déterminé à "détruire" Al-Qaïda au Yémen après la découverte vendredi au Royaume-Uni et à Dubaï de colis en provenance du Yémen, contenant "apparemment" des explosifs et adressés à des lieux de culte juifs de Chicago.

La ministre britannique de l'intérieur, Theresa May, a confirmé que le paquet intercepté à l'aéroport d'East Midlands, au centre de l'Angleterre, "contenait effectivement du matériel

explosif" en ajoutant qu'une enquête était en cours pour savoir s'il s'agissait d'un engin explosif susceptible de fonctionner.

M. Obama a pris la parole à Washington après l'alerte mondiale déclenchée par la découverte de ces colis dans des avions cargo et les craintes d'attentats aux Etats-Unis.

"Je veux tenir les Américains au courant d'une menace terroriste crédible sur notre pays", a-t-il déclaré. "Un examen minutieux de ces paquets montre qu'ils contiennent apparemment des explosifs".

Il a précisé que les colis étaient adressés "à des lieux de culte juifs, à Chicago", son fief électoral, où il est censé passer la nuit de samedi à dimanche, dans le cadre d'une ultime tournée avant les législatives de mardi.

L'enquête est en cours, mais le fait que les paquets aient été expédiés du Yémen orientent les soupçons vers la branche d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, qui a déjà tenté de s'en prendre aux Etats-Unis, en particulier lors d'un attentat raté à l'explosif contre

Explications de notre correspondant Guillaume Meyer
un avion de ligne le jour de Noël 2009, mené par un jeune Nigérian.

"Nous continuons à renforcer notre coopération avec le gouvernement yéménite afin de déjouer de nouveaux attentats et de détruire la branche d'Al-Qaïda", dans la péninsule arabique, a affirmé M. Obama, en précisant que son conseiller pour l'anti-terrorisme, John Brennan, avait parlé au président du Yémen, Ali Abdallah Saleh.

Selon la Maison Blanche, M. Obama avait été tenu au courant jeudi soir d'une "éventuelle menace terroriste" visant les Etats-Unis. Cette dernière a pris une dimension mondiale vendredi avec des alertes lancées à Dubaï, en Europe et aux Etats-Unis.

Les colis suspects semblent contenir de la penthrite, un explosif très puissant, utilisé lors de l'attentat raté de Noël, rapportaient les médias américains.

Le paquet intercepté en Grande-Bretagne comprenait une imprimante dont la cartouche semble avoir été modifiée pour dissimuler l'explosif, selon la chaîne ABC qui cite des responsables américains. Le colis de Dubaï contenait des téléphones portables et des composants s'apparentant à "des détonateurs et une minuterie", selon la même source.

Sanaa s'est dit "prêt à enquêter sur les colis suspects qui proviendraient" du Yémen, a indiqué à l'AFP, sous couvert d'anonymat, un responsable yéménite.

Al-Qaïda au Yémen est devenue une cible privilégiée des Etats-Unis depuis l'attentat raté de Noël dernier. Lundi, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Abou Bakr al-Kourbi, avait assuré que le réseau disposait de "centaines" de combattants au Yémen.

La Maison Blanche a remercié vendredi l'Arabie Saoudite qui a permis "d'obtenir des renseignements relatifs à l'imminence d'une menace émanant du Yémen".

Plusieurs quotidiens londoniens affirmaient samedi que les Etats-Unis avaient été alertés par le service de renseignements britannique MI6. Le Daily Telegraph a indiqué que le MI6 a découvert l'existence des colis grâce à une information donnée par un de ses agents responsable pour le Yemen et le Guardian précise que le M16 a immédiatement
"Obama prend cette menace d'attentat au sérieux"
averti Washington, à 02H28 GMT vendredi.

Dans le cadre de procédures de sécurité renforcées, deux avions se trouvant aux aéroports de Philadelphie et de Newark (desservant New York), ont été passés au crible vendredi matin.

Quelques heures plus tard, un avion de ligne de la compagnie Emirates en provenance de Dubaï et à destination de New York a été escorté, "par mesure de précaution", par des chasseurs canadiens puis par des F-15 américains.

Les sociétés américaines de livraison UPS et Fedex ont annoncé qu'elles mettaient fin à leurs services à partir du Yémen.

La ministre britannique de l'Intérieur a annoncé que les autorités britanniques "étudiaient d'urgence de nouvelles mesures de sécurité" pour les avions cargo venant du Yemen, alors que le Royaume Uni a déjà suspendu les vols directs en provenance de ce pays en janvier dernier.
 

Première publication : 30/10/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Un homme arrêté pour des projets d'attentats à Washington

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy affirme que la France ne cèdera pas aux terroristes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)