Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Patricia Essong, la nouvelle sensation soul

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Autriche: dernier avertissement pour l'Europe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

En Tunisie, Ennahda tourne le dos à l'islam politique, jugé dépassé

En savoir plus

FRANCE

Retour à la normale prévu pour le début de la semaine prochaine dans les stations-service

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2010

Le ravitaillement en carburant des stations-service devrait revenir à la normale au début de la semaine prochaine, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Il devrait s'accompagner d'une baisse des prix à la pompe.

AFP - L'approvisionnement en carburants va connaître "un retour à la normale au début de la semaine prochaine", avec pour conséquence une baisse des prix à la pompe, a déclaré samedi à l'AFP Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Les consommateurs "vont voir un retour à la normale (de l'approvisionnement) dans les premiers jours de la semaine prochaine", a assuré le responsable de l'organisation patronale, au lendemain de la reprise du travail dans les raffineries.

"Il y aura encore quelques points localisés de difficultés jusqu'au milieu de la semaine

prochaine", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les prix, "les éléments de surcoût dus à l'importation de carburant et à la logistique vont disparaître dans le courant de la semaine prochaine", a par ailleurs affirmé M. Schilansky, qui évalue ce "surcoût" entre 3 à 8 centimes le litre.

La remise en route du raffinage et de la distribution va mettre plus de temps, "entre quelques jours et quelques semaines", a encore précisé le président des pétroliers français.

Seize navires étaient en cours de déchargement samedi matin sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône), débloqués vendredi par des agents de la CGT après un mois de grève, a-t-on appris de source portuaire.
 

Première publication : 30/10/2010

  • FRANCE

    Les douze raffineries françaises mettent fin à la grève

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une station-service sur cinq est toujours en rupture de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    La distribution de carburant revient progressivement à la normale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)