Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Charlie Hebdo : la caricature et l’humour six mois après

En savoir plus

DÉBAT

Référendum en Grèce : nouveau rapport de force avec l'Union européenne

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le Pakistan exécute à tour de bras

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grexit : "La balle est dans le camp des créanciers"

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Après le referendum, un "Grexit" est-il inévitable ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grexit : "En finir, vite !"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce : après la victoire, Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

FRANCE

Retour à la normale prévu pour le début de la semaine prochaine dans les stations-service

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2010

Le ravitaillement en carburant des stations-service devrait revenir à la normale au début de la semaine prochaine, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Il devrait s'accompagner d'une baisse des prix à la pompe.

AFP - L'approvisionnement en carburants va connaître "un retour à la normale au début de la semaine prochaine", avec pour conséquence une baisse des prix à la pompe, a déclaré samedi à l'AFP Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Les consommateurs "vont voir un retour à la normale (de l'approvisionnement) dans les premiers jours de la semaine prochaine", a assuré le responsable de l'organisation patronale, au lendemain de la reprise du travail dans les raffineries.

"Il y aura encore quelques points localisés de difficultés jusqu'au milieu de la semaine

prochaine", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les prix, "les éléments de surcoût dus à l'importation de carburant et à la logistique vont disparaître dans le courant de la semaine prochaine", a par ailleurs affirmé M. Schilansky, qui évalue ce "surcoût" entre 3 à 8 centimes le litre.

La remise en route du raffinage et de la distribution va mettre plus de temps, "entre quelques jours et quelques semaines", a encore précisé le président des pétroliers français.

Seize navires étaient en cours de déchargement samedi matin sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône), débloqués vendredi par des agents de la CGT après un mois de grève, a-t-on appris de source portuaire.
 

Première publication : 30/10/2010

  • FRANCE

    Les douze raffineries françaises mettent fin à la grève

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une station-service sur cinq est toujours en rupture de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    La distribution de carburant revient progressivement à la normale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)