Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 1)

En savoir plus

FRANCE

Retour à la normale prévu pour le début de la semaine prochaine dans les stations-service

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2010

Le ravitaillement en carburant des stations-service devrait revenir à la normale au début de la semaine prochaine, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Il devrait s'accompagner d'une baisse des prix à la pompe.

AFP - L'approvisionnement en carburants va connaître "un retour à la normale au début de la semaine prochaine", avec pour conséquence une baisse des prix à la pompe, a déclaré samedi à l'AFP Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Les consommateurs "vont voir un retour à la normale (de l'approvisionnement) dans les premiers jours de la semaine prochaine", a assuré le responsable de l'organisation patronale, au lendemain de la reprise du travail dans les raffineries.

"Il y aura encore quelques points localisés de difficultés jusqu'au milieu de la semaine

prochaine", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les prix, "les éléments de surcoût dus à l'importation de carburant et à la logistique vont disparaître dans le courant de la semaine prochaine", a par ailleurs affirmé M. Schilansky, qui évalue ce "surcoût" entre 3 à 8 centimes le litre.

La remise en route du raffinage et de la distribution va mettre plus de temps, "entre quelques jours et quelques semaines", a encore précisé le président des pétroliers français.

Seize navires étaient en cours de déchargement samedi matin sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône), débloqués vendredi par des agents de la CGT après un mois de grève, a-t-on appris de source portuaire.
 

Première publication : 30/10/2010

  • FRANCE

    Les douze raffineries françaises mettent fin à la grève

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une station-service sur cinq est toujours en rupture de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    La distribution de carburant revient progressivement à la normale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)