Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

FRANCE

Retour à la normale prévu pour le début de la semaine prochaine dans les stations-service

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2010

Le ravitaillement en carburant des stations-service devrait revenir à la normale au début de la semaine prochaine, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Il devrait s'accompagner d'une baisse des prix à la pompe.

AFP - L'approvisionnement en carburants va connaître "un retour à la normale au début de la semaine prochaine", avec pour conséquence une baisse des prix à la pompe, a déclaré samedi à l'AFP Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Les consommateurs "vont voir un retour à la normale (de l'approvisionnement) dans les premiers jours de la semaine prochaine", a assuré le responsable de l'organisation patronale, au lendemain de la reprise du travail dans les raffineries.

"Il y aura encore quelques points localisés de difficultés jusqu'au milieu de la semaine

prochaine", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les prix, "les éléments de surcoût dus à l'importation de carburant et à la logistique vont disparaître dans le courant de la semaine prochaine", a par ailleurs affirmé M. Schilansky, qui évalue ce "surcoût" entre 3 à 8 centimes le litre.

La remise en route du raffinage et de la distribution va mettre plus de temps, "entre quelques jours et quelques semaines", a encore précisé le président des pétroliers français.

Seize navires étaient en cours de déchargement samedi matin sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône), débloqués vendredi par des agents de la CGT après un mois de grève, a-t-on appris de source portuaire.
 

Première publication : 30/10/2010

  • FRANCE

    Les douze raffineries françaises mettent fin à la grève

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une station-service sur cinq est toujours en rupture de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    La distribution de carburant revient progressivement à la normale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)