Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FRANCE

Retour à la normale prévu pour le début de la semaine prochaine dans les stations-service

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2010

Le ravitaillement en carburant des stations-service devrait revenir à la normale au début de la semaine prochaine, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Il devrait s'accompagner d'une baisse des prix à la pompe.

AFP - L'approvisionnement en carburants va connaître "un retour à la normale au début de la semaine prochaine", avec pour conséquence une baisse des prix à la pompe, a déclaré samedi à l'AFP Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Les consommateurs "vont voir un retour à la normale (de l'approvisionnement) dans les premiers jours de la semaine prochaine", a assuré le responsable de l'organisation patronale, au lendemain de la reprise du travail dans les raffineries.

"Il y aura encore quelques points localisés de difficultés jusqu'au milieu de la semaine

prochaine", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les prix, "les éléments de surcoût dus à l'importation de carburant et à la logistique vont disparaître dans le courant de la semaine prochaine", a par ailleurs affirmé M. Schilansky, qui évalue ce "surcoût" entre 3 à 8 centimes le litre.

La remise en route du raffinage et de la distribution va mettre plus de temps, "entre quelques jours et quelques semaines", a encore précisé le président des pétroliers français.

Seize navires étaient en cours de déchargement samedi matin sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône), débloqués vendredi par des agents de la CGT après un mois de grève, a-t-on appris de source portuaire.
 

Première publication : 30/10/2010

  • FRANCE

    Les douze raffineries françaises mettent fin à la grève

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une station-service sur cinq est toujours en rupture de carburant

    En savoir plus

  • FRANCE

    La distribution de carburant revient progressivement à la normale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)