Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

EUROPE

Les victimes de prêtres pédophiles défilent aux portes du Vatican

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2010

Des victimes d'abus sexuels commis par des prêtres catholiques en provenance de 13 pays différents se sont rassemblées à quelques centaines de mètres du Vatican pour demander réparation à l'Église.

AFP - Des victimes de prêtres pédophiles en provenance de 13 pays se sont réunies dimanche à Rome pour manifester et réclamer que justice leur soit rendue, mais aussi pour partager leurs expériences et les épreuves qu'ils ont dû traverser.

"Au plus profond de moi, il y a une mémoire physique de ce qui s'est passé. Cela me rend malade et me tourmente, je ne peux pas le contrôler", a raconté à l'AFP Ton Leerschool, un entrepreneur néerlandais de 57 ans victime d'abus quand il était enfant, au cours d'une réunion avant la manifestation.

"Mais si nous pouvons amener l'Eglise à reconnaître que les abus ont eu lieu et à nous rendre justice, cela nous aidera à guérir", a ajouté cet homme, qui s'occupe aujourd'hui d'une fondation pour victimes.

Un rassemblement est prévu un peu plus tard devant le château Saint-Ange, à quelques centaines de mètres du Vatican. Les manifestants, venus des Etats-Unis, d'Australie, de Belgique, des Pays-Bas et de Grande-Bretagne, doivent ensuite faire une marche aux flambeaux en direction de la place Saint-Pierre.

"J'espère retrouver ici aujourd'hui ce que j'ai perdu quand j'étais petite fille, en racontant mon expérience et en portant mon flambeau", a confié Shelly Winemiller, une mère de famille de 42 ans du Wisconsin (Etats-Unis), qui a été victime de sévices sexuels, de 4 ans à 14 ans, commis par le prêtre de sa paroisse.

"Le prêtre était le meilleur ami de mon père et toute la paroisse lui faisait confiance. Quand j'ai tout raconté à ma famille il y a quatre ans, cela nous a quasiment déchirés", dit-elle sans pouvoir retenir ses larmes.

"Mais la partie la plus difficile a été de dire et répéter sans cesse aux responsables de l'Eglise ce qui s'était passé, en vivant à nouveau ces moments horribles à chaque fois, et ils n'admettent toujours pas que j'ai été victime de sévices sexuels", s'indigne-t-elle.

La manifestation est organisée par l'association italienne des victimes de l'institut Antonio Provolo pour enfants sourds-muets et un groupe de victimes, dont le siège est aux Etats-Unis, Survivor's Voice (www.survivorsvoice.org).

Depuis la publication en novembre 2009 d'un rapport révélant des centaines d'abus sexuels sur des enfants en Irlande et couverts par la hiérarchie, le pape Benoît XVI est aux prises avec la plus grave crise de l'Eglise catholique de ces dernières années, amplifiée par des scandales similaires en Allemagne et en Belgique.

 

Première publication : 31/10/2010

  • VATICAN

    Des victimes de prêtres pédophiles comptent marcher sur le Vatican

    En savoir plus

  • RELIGION

    Visite controversée de Benoît XVI au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • BELGIQUE

    L'Église belge promet de tirer les leçons des scandales pédophiles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)