Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

Moyen-orient

Ibrahim al-Asiri, suspect numéro un dans l'affaire des imprimantes piégées

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/11/2010

Un jeune djihadiste saoudien, Ibrahim Hassan al-Asiri, est désigné comme le concepteur des deux bombes découvertes vendredi dans des colis. Artificier ingénieux, il est l’un des terroristes les plus recherchés par l’Arabie saoudite et les États-Unis.

Plus encore que "la marque d’Al-Qaïda", les deux bombes découvertes vendredi à Dubaï et près de Nottingham au Royaume-Uni portent la marque d’Ibrahim Hassan al-Asiri, selon des responsables de l’antiterrorisme américain.

"Suspect clé" dans l’affaire des "imprimantes piégées", ce jeune djihadiste, Saoudien

installé au Yémen, serait le responsable chargé des explosifs pour le groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) – cellule islamiste, d’environ 500 combattants, née en 2009 de la fusion entre les branches saoudienne et yéménite d’Al-Qaïda. Agé de 28 ans, il est l’un des hommes les plus recherchés par l’antiterrorisme saoudien.

L’inventeur de la bombe-suppositoire

C’est la sophistication des bombes découvertes dans les deux avions à destination des États-Unis qui signe le travail d’al-Asiri, selon l'antiterrorisme américain : les cartouches d’encre des imprimantes étaient remplies d’explosif et reliées par des fils électriques à un circuit imprimé de téléphone portable. D’après la police de Dubaï, les bombes pouvaient être commandées à distance par un mobile.

Seul un artificier ingénieux et expérimenté pouvait accomplir un tel travail. C’est justement le cas d’al-Asiri, qui s’est d’abord fait connaître en concevant une bombe-suppositoire à la pentrite utilisée en août 2009 par son frère, un autre activiste proche d’Al-Qaïda. Abdullah al-Asiri l’avait utilisée pour tuer le responsable de l'antiterrorisme saoudien, le prince Mohammed bin Nayef, un attentat-suicide raté.

Autre tentative d'attentat à son actif : Ibrahim Hassan al-Asiri serait aussi l’auteur de la bombe à la pentrite placée dans les sous-vêtements de Farouk Abdulmutalab l’an dernier. Ce jeune nigérian avait tenté de faire exploser en vol un avion Amsterdam-Détroit, à Noël 2009, avant d’être maîtrisé par un passager.

Des prisons saoudiennes au Yémen

Dans une interview au site internet islamiste Sada al-Malahem ("Les voix du combat") publiée en septembre 2009, al-Asiri a donné quelques détails sur son parcours. Son arrestation par la police saoudienne vers 2005 l’empêche d’aller combattre les forces d’occupation américaines en Irak. Mais après sa libération, al-Asiri et son frère, qu’il a recruté, fuient l’Arabie saoudite pour le Yémen en 2006. Ils y rencontrent Nasser al-Wahayshi, l’ancien secrétaire de Ben Laden à Kandahar (Afghanistan), et deviennent des membres actifs d’Al-Qaïda dans le pays.

 

Première publication : 01/11/2010

  • YÉMEN

    Une suspecte arrêtée dans l'enquête sur les colis piégés

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Barack Obama affirme sa détermination à "détruire" la branche yéménite d'Al-Qaïda

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)