Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Il neige en hiver"

En savoir plus

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

Moyen-orient

Des colis "coup d'essai" en provenance du Yémen avaient été interceptés en septembre

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2010

Les colis piégés en provenance du Yémen interceptés vendredi ne sont pas les premiers. Déjà, à la mi-septembre, des colis "coups d'essai" envoyés par Al-Qaïda dans la Péninsule arabique avaient été interceptés. Leur destination finale : Chicago.

AFP - Les autorités américaines ont intercepté des colis en provenance du Yémen à destination de Chicago à la mi-septembre, dans ce qui constituait apparemment un coup d'essai pour l'envoi des engins explosifs découverts la semaine dernière, a déclaré à l'AFP un responsable américain.

Ces paquets découverts en septembre et qui auraient été envoyés par Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQAP), contenaient notamment des livres religieux et un disque dur d'ordinateur, mais pas d'explosifs, selon ce responsable, confirmant une information donnée par la chaîne ABC News.

"A l'époque, nous avons évidemment enquêté et, connaissant l'intérêt des groupes terroristes pour l'aviation, nous avons considéré la possibilité que AQAP était en train d'étudier la logistique du système du fret", a précisé ce responsable.

"Nous avons reçu des informations il y a quelques semaines permettant d'établir un lien potentiel entre ces paquets et AQAP", a-t-il ajouté, précisant que "les boîtes ont été interceptées en transit et fouillées".

"Quand nous avons appris la grave menace de la semaine dernière, nous nous sommes souvenus de l'incident", ce qui a contribué à "la riposte très rapide de nos gouvernements", a également déclaré ce responsable.

"Effectuer des coups d'essai est toujours important pour Al-Qaïda", a commenté sur ABC Dick Clarke, un ancien responsable de la lutte antiterroriste à la Maison Blanche.

"Dans ce cas précis, ils voulaient pister les colis en utilisant le système de suivi pour savoir exactement quand ils allaient arriver quelque part, comment régler le minuteur pour que la bombe explose au bon endroit, sans doute au-dessus de Chicago", a-t-il dit.

Depuis la découverte faite en septembre, les agences de renseignement américaines surveillaient l'intérêt particulier pour Chicago manifesté par Al-Qaïda dans la Péninsule arabique.

Deux colis piégés, comportant assez d'explosif pour faire s'écraser un avion, ont été découverts vendredi respectivement en Grande-Bretagne et à Dubaï.

Ces colis, envoyés du Yémen via les services de messageries FedEx et UPS et découverts grâce aux services de renseignement saoudiens, étaient adressés à des synagogues à Chicago.

Première publication : 02/11/2010

  • YÉMEN

    Un Français tué lors d'une fusillade près de Sanaa

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Ibrahim al-Asiri, suspect numéro un dans l'affaire des imprimantes piégées

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Barack Obama affirme sa détermination à "détruire" la branche yéménite d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)