Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

Sports

Raymond Domenech traîne la FFF devant les prud'hommes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2010

L'ex-sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, conteste son licenciement pour faute grave après le calamiteux Mondial des Bleus. Il réclamerait entre 2 et 3 millions d'euros à la FFF, son ex-employeur.

AFP - L'ex-sélectionneur de l'Equipe de France Raymond Domenech, licencié par la FFF pour faute grave en septembre après le désastreux Mondial des Bleus, aurait saisi le tribunal des prud'hommes en vue d'obtenir réparation, annonce lepost.fr sur son site internet.

"L'ancien sélectionneur a saisi les Prud'hommes, révèle le site internet. D'après nos informations, Raymond Domenech réclamerait plus de 2 millions d'euros à son ancien employeur, soit plus de deux années de salaire".

Des sources dans l'entourage de la FFF ont confirmé à l'AFP une information qui serait connue depuis quelques jours par les dirigeants du football français mais la FFF n'a, en revanche, pas encore eu connaissance du dossier fourni à la justice par Domenech.

Fin octobre, le président par intérim de la FFF Fernand Duchaussoy avait pourtant estimé que Raymond Domenech irait "probablement" devant les prud'hommes, semblant couper court aux discussions entre les avocats de la FFF et ceux de l'ex-sélectionneur.

"Il n'y a pas de raison de négocier ou que la Fédération donne de l'argent", avait alors déclaré M. Duchaussoy.

Première publication : 03/11/2010

  • FOOTBALL

    Le football amateur s'en prend au Conseil fédéral de la FFF

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La "faute grave" peut-elle vraiment être retenue comme motif de licenciement pour Domenech ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF licencie Raymond Domenech pour "faute grave"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)