Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité du jour : Félix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l'UDPS.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

Sports

Raymond Domenech traîne la FFF devant les prud'hommes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2010

L'ex-sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, conteste son licenciement pour faute grave après le calamiteux Mondial des Bleus. Il réclamerait entre 2 et 3 millions d'euros à la FFF, son ex-employeur.

AFP - L'ex-sélectionneur de l'Equipe de France Raymond Domenech, licencié par la FFF pour faute grave en septembre après le désastreux Mondial des Bleus, aurait saisi le tribunal des prud'hommes en vue d'obtenir réparation, annonce lepost.fr sur son site internet.

"L'ancien sélectionneur a saisi les Prud'hommes, révèle le site internet. D'après nos informations, Raymond Domenech réclamerait plus de 2 millions d'euros à son ancien employeur, soit plus de deux années de salaire".

Des sources dans l'entourage de la FFF ont confirmé à l'AFP une information qui serait connue depuis quelques jours par les dirigeants du football français mais la FFF n'a, en revanche, pas encore eu connaissance du dossier fourni à la justice par Domenech.

Fin octobre, le président par intérim de la FFF Fernand Duchaussoy avait pourtant estimé que Raymond Domenech irait "probablement" devant les prud'hommes, semblant couper court aux discussions entre les avocats de la FFF et ceux de l'ex-sélectionneur.

"Il n'y a pas de raison de négocier ou que la Fédération donne de l'argent", avait alors déclaré M. Duchaussoy.

Première publication : 03/11/2010

  • FOOTBALL

    Le football amateur s'en prend au Conseil fédéral de la FFF

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La "faute grave" peut-elle vraiment être retenue comme motif de licenciement pour Domenech ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF licencie Raymond Domenech pour "faute grave"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)