Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Sports

Raymond Domenech traîne la FFF devant les prud'hommes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2010

L'ex-sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, conteste son licenciement pour faute grave après le calamiteux Mondial des Bleus. Il réclamerait entre 2 et 3 millions d'euros à la FFF, son ex-employeur.

AFP - L'ex-sélectionneur de l'Equipe de France Raymond Domenech, licencié par la FFF pour faute grave en septembre après le désastreux Mondial des Bleus, aurait saisi le tribunal des prud'hommes en vue d'obtenir réparation, annonce lepost.fr sur son site internet.

"L'ancien sélectionneur a saisi les Prud'hommes, révèle le site internet. D'après nos informations, Raymond Domenech réclamerait plus de 2 millions d'euros à son ancien employeur, soit plus de deux années de salaire".

Des sources dans l'entourage de la FFF ont confirmé à l'AFP une information qui serait connue depuis quelques jours par les dirigeants du football français mais la FFF n'a, en revanche, pas encore eu connaissance du dossier fourni à la justice par Domenech.

Fin octobre, le président par intérim de la FFF Fernand Duchaussoy avait pourtant estimé que Raymond Domenech irait "probablement" devant les prud'hommes, semblant couper court aux discussions entre les avocats de la FFF et ceux de l'ex-sélectionneur.

"Il n'y a pas de raison de négocier ou que la Fédération donne de l'argent", avait alors déclaré M. Duchaussoy.

Première publication : 03/11/2010

  • FOOTBALL

    Le football amateur s'en prend au Conseil fédéral de la FFF

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La "faute grave" peut-elle vraiment être retenue comme motif de licenciement pour Domenech ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF licencie Raymond Domenech pour "faute grave"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)