Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat à Manchester : l'organisation EI revendique l'attaque

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "On a besoin d'une gauche à l'Assemblée nationale"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La Loi El Khomri ne correspond pas à ma vision du dialogue social"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Investissements chinois : l'Allemagne sort ses griffes

En savoir plus

Moyen-orient

L'un des colis piégés en provenance du Yémen aurait été désamorcé in extremis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2010

Le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux a déclaré ce jeudi que l'un des colis piégés en provenance du Yémen - et à destination d'un lieu de culte juif de Chicago - a été désamorcé 17 minutes avant son explosion.

AFP - L'un des colis piégés en provenance du Yémen et à destination des Etats-Unis, qui suscitent depuis le week-end dernier une alerte mondiale sur la sécurité du fret aérien, avait été désamorcé 17 minutes avant l'explosion prévue, a révélé jeudi le ministre français de l'Intérieur.

"Il y a eu les colis piégés en provenance du Yémen à destination des Etats-Unis (...) Un des colis a été desamorcé 17 minutes avant l'explosion prévue", a déclaré Brice Hortefeux sur la chaîne de télévision France 2.

Deux colis piégés en provenance du Yémen et à destination des Etats-Unis avaient été interceptés le 29 octobre, respectivement en Grande-Bretagne et à Dubaï. Ils étaient adressés à des lieux de culte juifs à Chicago (Etats-Unis).

Selon Washington, les colis piégés ont été conçus par Ibrahim Hassan al-Asiri, l'artificier d'Al-Qaïda, qui avait fabriqué une bombe pour un attentat raté sur un vol Amsterdam-Detroit à Noël 2009. Ils auraient pu exploser en vol.
 

Première publication : 04/11/2010

  • YÉMEN

    Un Français tué lors d'une fusillade près de Sanaa

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Ibrahim al-Asiri, suspect numéro un dans l'affaire des imprimantes piégées

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Barack Obama affirme sa détermination à "détruire" la branche yéménite d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)