Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Le système carcéral américain à l’heure de la réforme

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

Moyen-orient

L'un des colis piégés en provenance du Yémen aurait été désamorcé in extremis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2010

Le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux a déclaré ce jeudi que l'un des colis piégés en provenance du Yémen - et à destination d'un lieu de culte juif de Chicago - a été désamorcé 17 minutes avant son explosion.

AFP - L'un des colis piégés en provenance du Yémen et à destination des Etats-Unis, qui suscitent depuis le week-end dernier une alerte mondiale sur la sécurité du fret aérien, avait été désamorcé 17 minutes avant l'explosion prévue, a révélé jeudi le ministre français de l'Intérieur.

"Il y a eu les colis piégés en provenance du Yémen à destination des Etats-Unis (...) Un des colis a été desamorcé 17 minutes avant l'explosion prévue", a déclaré Brice Hortefeux sur la chaîne de télévision France 2.

Deux colis piégés en provenance du Yémen et à destination des Etats-Unis avaient été interceptés le 29 octobre, respectivement en Grande-Bretagne et à Dubaï. Ils étaient adressés à des lieux de culte juifs à Chicago (Etats-Unis).

Selon Washington, les colis piégés ont été conçus par Ibrahim Hassan al-Asiri, l'artificier d'Al-Qaïda, qui avait fabriqué une bombe pour un attentat raté sur un vol Amsterdam-Detroit à Noël 2009. Ils auraient pu exploser en vol.
 

Première publication : 04/11/2010

  • YÉMEN

    Un Français tué lors d'une fusillade près de Sanaa

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Ibrahim al-Asiri, suspect numéro un dans l'affaire des imprimantes piégées

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Barack Obama affirme sa détermination à "détruire" la branche yéménite d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)