Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FRANCE

Brice Hortefeux annonce l'arrestation de deux hommes soupçonnés de terrorisme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2010

Deux hommes ont été arrêtés pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste", a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur. On dénombre déjà 85 interpellations cette année dans le cadre de la lutte anti-terrorisme.

REUTERS - Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat en France ont été arrêtés, a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.

Il s’agirait de deux frères, arrêtés la semaine dernière en Seine-Saint-Denis, dont l’un aurait séjourné à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan et s’apprêtait à repartir pour un pays du Moyen-Orient, selon Le Figaro.

« Ils ont été interpellés pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste. Ce sont des présomptions graves. Ils sont en ce moment même entendus », a dit Brice Hortefeux sur France 2.

Depuis le début de l’année, la police française a interpellé 85 personnes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et 27 d’entre elles sont actuellement écrouées, a-t-il précisé.

Selon une source gouvernementale, une vingtaine de Français « très, très suivis » font l’aller-retour entre la France et les zones où combattent des militants islamistes en Afghanistan, au Yémen, en Irak et dans les zones tribales pakistanaises.

Après l’interception de colis piégés à bord de plusieurs avions à destination des Etats-Unis la semaine dernière, la France a suspendu le trafic marchandises en provenance du Yémen.

Paris a annoncé mercredi un renforcement des contrôles de passagers.

La découverte de colis piégés en Grèce, dont un adressé à Nicolas Sarkozy, et les attaques d’Oussama Ben Laden contre la politique française justifient aussi qu’on renforce les mesures de sécurité, a expliqué Brice Hortefeux.

Il a identifié trois formes de terrorisme » concernant la France: les séparatistes basques d’ETA, « l’ultra-gauche », soupçonnée en Grèce dans l’envoi des colis piégés et « l’islamisme radical, qui est une menace forte ».

« Il y a un faisceau d’informations qui nous conduisent à être vigilants », a souligné le ministre de l’Intérieur.

« Les services de renseignement sont extrêmement attentifs, extrêmement vigilants. Il y a une action très précise, très pointue, très complexe du gouvernement afin de lutter contre toutes les formes de terrorisme », a-t-il fait valoir.

Première publication : 04/11/2010

  • GRÈCE

    La jeunesse d'extrême gauche ou le visage du "nouveau terrorisme"

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Tentative d'attentats simultanés en Grèce, Italie et Allemagne

    En savoir plus

  • GRÈCE

    La police intercepte trois colis piégés dont l'un destiné à Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)