Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce: après la victoire Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Pour résister" : un plaidoyer contre toutes les formes d'extrémisme

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Migrants climatiques : les réfugiés du siècle

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Love and Loss" : le beau retour de Tina Arena

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Crise grecque : un référendum sous haute tension

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Maroc : la robe de la discorde

En savoir plus

FRANCE

Brice Hortefeux annonce l'arrestation de deux hommes soupçonnés de terrorisme

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2010

Deux hommes ont été arrêtés pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste", a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur. On dénombre déjà 85 interpellations cette année dans le cadre de la lutte anti-terrorisme.

REUTERS - Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat en France ont été arrêtés, a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.

Il s’agirait de deux frères, arrêtés la semaine dernière en Seine-Saint-Denis, dont l’un aurait séjourné à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan et s’apprêtait à repartir pour un pays du Moyen-Orient, selon Le Figaro.

« Ils ont été interpellés pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste. Ce sont des présomptions graves. Ils sont en ce moment même entendus », a dit Brice Hortefeux sur France 2.

Depuis le début de l’année, la police française a interpellé 85 personnes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et 27 d’entre elles sont actuellement écrouées, a-t-il précisé.

Selon une source gouvernementale, une vingtaine de Français « très, très suivis » font l’aller-retour entre la France et les zones où combattent des militants islamistes en Afghanistan, au Yémen, en Irak et dans les zones tribales pakistanaises.

Après l’interception de colis piégés à bord de plusieurs avions à destination des Etats-Unis la semaine dernière, la France a suspendu le trafic marchandises en provenance du Yémen.

Paris a annoncé mercredi un renforcement des contrôles de passagers.

La découverte de colis piégés en Grèce, dont un adressé à Nicolas Sarkozy, et les attaques d’Oussama Ben Laden contre la politique française justifient aussi qu’on renforce les mesures de sécurité, a expliqué Brice Hortefeux.

Il a identifié trois formes de terrorisme » concernant la France: les séparatistes basques d’ETA, « l’ultra-gauche », soupçonnée en Grèce dans l’envoi des colis piégés et « l’islamisme radical, qui est une menace forte ».

« Il y a un faisceau d’informations qui nous conduisent à être vigilants », a souligné le ministre de l’Intérieur.

« Les services de renseignement sont extrêmement attentifs, extrêmement vigilants. Il y a une action très précise, très pointue, très complexe du gouvernement afin de lutter contre toutes les formes de terrorisme », a-t-il fait valoir.

Première publication : 04/11/2010

  • GRÈCE

    La jeunesse d'extrême gauche ou le visage du "nouveau terrorisme"

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Tentative d'attentats simultanés en Grèce, Italie et Allemagne

    En savoir plus

  • GRÈCE

    La police intercepte trois colis piégés dont l'un destiné à Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)