Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

FRANCE

Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites fin novembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2010

Opposés à la réforme des retraites, les syndicats français ont annoncé ce jeudi l'organisation d'une nouvelle journée de mobilisation entre le 22 et le 26 novembre. Ses modalités seront déterminées le 8 novembre.

AFP - L'intersyndicale, réunie jeudi, a décidé d'appeler à "un nouveau rendez-vous national de mobilisation" contre la réforme des retraites "dans la semaine du 22 au 26 novembre", dont les modalités seront arrêtées lors de la prochaine réunion des huit organisations le 8 novembre.

Dans un communiqué signé par sept des huit syndicats (CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, Unsa et Solidaires), l'intersyndicale réaffirme sa "détermination face à une réforme gouvernementale qui demeure injuste, inefficace, inacceptable et qui ne répond pas aux enjeux actuels".

FO ne signe jamais les déclarations communes mais participe aux actions unitaires.

"Les organisations syndicales, comme les salariés, sont attachées au travail intersyndical qui perdure depuis deux ans et aux actions unitaires. Elles décident de poursuivre le travail commun sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat et les conditions de travail en actualisant leur déclaration commune du 29 janvier 2009", ajoute le texte.

"En écho aux préoccupations des salariés, les organisations syndicales appellent d’ores et déjà à un nouveau rendez-vous national de mobilisation dans la semaine du 22 au 26 novembre dont les modalités et le contenu seront déterminés lors de la réunion du 8 novembre prochain".

"Nous n'envisageons ni des mobilisations massives avec des grèves ni des manifestations partout. Il est important de rebondir et de voir avec les salariés les meilleures solutions d'actions", a commenté Marcel Grignard, numéro 2 de la CFDT, à l'issue de la réunion qui s'est tenue pendant plus de trois heures au siège de la CFE-CGC.

Les syndicats appellent aussi les Français à une "mobilisation massive samedi". "Le gouvernement porte seul la responsabilité de la situation actuelle. Il doit entendre qu’un véritable débat sur le devenir des retraites reste indispensable", ajoutent-ils.

Ils relèvent que "la détermination des salariés qui ne faiblit pas depuis des mois, appuyée par l’opinion publique, démontre qu’il y a de nombreuses inquiétudes sociales, un refus de cette réforme des retraites et un profond mécontentement face à un gouvernement qui a choisi le passage en force".

Première publication : 04/11/2010

  • FRANCE

    La bataille des retraites : Nicolas Sarkozy a-t-il gagné ?

    En savoir plus

  • Les gagnants et perdants de la mobilisation

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement adopte définitivement la réforme des retraites

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)