Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Niger : une cinquantaine de soldats tués dans une attaque de Boko Haram

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Cannabis : un marché florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique : Julie Zenatti de retour avec "Blanc"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Naufrages en Méditerranée : l'UE réagit au drame des migrants

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Louis Michel : "Certains pays européens refusent de prendre leur part de réfugiés"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Naufrages en Méditerranée : la politique migratoire à 28 attendra

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

FRANCE

Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites fin novembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2010

Opposés à la réforme des retraites, les syndicats français ont annoncé ce jeudi l'organisation d'une nouvelle journée de mobilisation entre le 22 et le 26 novembre. Ses modalités seront déterminées le 8 novembre.

AFP - L'intersyndicale, réunie jeudi, a décidé d'appeler à "un nouveau rendez-vous national de mobilisation" contre la réforme des retraites "dans la semaine du 22 au 26 novembre", dont les modalités seront arrêtées lors de la prochaine réunion des huit organisations le 8 novembre.

Dans un communiqué signé par sept des huit syndicats (CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, Unsa et Solidaires), l'intersyndicale réaffirme sa "détermination face à une réforme gouvernementale qui demeure injuste, inefficace, inacceptable et qui ne répond pas aux enjeux actuels".

FO ne signe jamais les déclarations communes mais participe aux actions unitaires.

"Les organisations syndicales, comme les salariés, sont attachées au travail intersyndical qui perdure depuis deux ans et aux actions unitaires. Elles décident de poursuivre le travail commun sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat et les conditions de travail en actualisant leur déclaration commune du 29 janvier 2009", ajoute le texte.

"En écho aux préoccupations des salariés, les organisations syndicales appellent d’ores et déjà à un nouveau rendez-vous national de mobilisation dans la semaine du 22 au 26 novembre dont les modalités et le contenu seront déterminés lors de la réunion du 8 novembre prochain".

"Nous n'envisageons ni des mobilisations massives avec des grèves ni des manifestations partout. Il est important de rebondir et de voir avec les salariés les meilleures solutions d'actions", a commenté Marcel Grignard, numéro 2 de la CFDT, à l'issue de la réunion qui s'est tenue pendant plus de trois heures au siège de la CFE-CGC.

Les syndicats appellent aussi les Français à une "mobilisation massive samedi". "Le gouvernement porte seul la responsabilité de la situation actuelle. Il doit entendre qu’un véritable débat sur le devenir des retraites reste indispensable", ajoutent-ils.

Ils relèvent que "la détermination des salariés qui ne faiblit pas depuis des mois, appuyée par l’opinion publique, démontre qu’il y a de nombreuses inquiétudes sociales, un refus de cette réforme des retraites et un profond mécontentement face à un gouvernement qui a choisi le passage en force".

Première publication : 04/11/2010

  • FRANCE

    La bataille des retraites : Nicolas Sarkozy a-t-il gagné ?

    En savoir plus

  • Les gagnants et perdants de la mobilisation

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement adopte définitivement la réforme des retraites

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)