Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : des centaines de disparus

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

EUROPE

Un colis suspect adressé à l'ambassade de France à Athènes

©

Vidéo par Alexia KEFALAS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2010

Quelques jours après l'interception d'une dizaine de colis piégés expédiés de Grèce vers des ambassades et des dirigeants étrangers, un paquet suspect a été adressé jeudi à l'ambassade de France à Athènes. La police procède à son analyse.

AFP - Un 14ème colis piégé, adressé celui-ci à l'ambassade de France, a été intercepté jeudi à Athènes et des artificiers, alertés par le personnel français, l'ont fait détonner, a indiqué une source policière grecque.

Jugé suspect à son arrivée à la chancellerie, le paquet avait été retourné à l'agence de messagerie expéditrice, dans la banlieue de Kallithéa au sud d'Athènes, a précisé la même source.

L'expéditeur indiqué sur le paquet était l'archevêque orthodoxe d'Athènes, chef de l'Eglise nationale, et l'explosif était dissimulé dans un tome évidé des oeuvres complètes de Georges Souris, un poète satirique grec du 19ème siècle, a précisé la police.

L'ambassade de France n'était pas joignable dans l'immédiat. A Paris, le ministère français des Affaires étrangères a confirmé qu'un colis aux conditions d'acheminement "suspectes" avait été détruit jeudi par des artificiers grecs à l'ambassade de France à Athènes.

Cette nouvelle alerte intervient après l'interception depuis lundi à Athènes, Berlin et Bologne (Italie) de 13 colis piégés adressés à des ambassades et dirigeants étrangers, tous expédiés depuis la Grèce.

Imputée par la police à des extrémistes locaux issus de la mouvance anarchiste, cette affaire a obligé la Grèce à suspendre tout son courrier international pour vérification.

Par ailleurs, trois paquets jugés supects par un transporteur de Péania, dans la grande banlieue d'Athènes, ont été signalés à la police qui a dépêché sur place des artificiers.

Les sociétes de messagerie grecque ont été priées depuis lundi de redoubler de vigilance.

Une réunion a eu lieu jeudi matin au ministère grec des Transports sous l'égide du ministre des Dimitris Reppas avec la participation des responsables de la police, de la poste grecque et des messageries rapides. Ils doivent examiner l'éventualité de prolonger l'interdiction de la sortie du courrier international du pays.

Première publication : 04/11/2010

  • GRÈCE

    La jeunesse d'extrême gauche ou le visage du "nouveau terrorisme"

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Tentative d'attentats simultanés en Grèce, Italie et Allemagne

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Plusieurs colis piégés adressés à des ambassades

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)