Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 09/11/2010

Gorleben, au cœur de la résistance anti-nucléaire

En Allemagne, la région du Wendland est synonyme de résistance contre le nucléaire. C'est ici, près d'un village de cette région, Gorleben, que pourraient un jour être stockés les déchets produits par les centrales allemandes. Mais depuis 30 ans, les habitants se battent corps et âme pour empêcher que ce projet n'aboutisse.

Heinrich Pothmer, agriculteur, a tenu le discours fondateur de la première manifestation contre la prospection de Gorleben en 1979.

Eckard Kruse, pasteur, se bat depuis 20 ans au côté de ses paroissiens pour dire non au stockage de déchets nucléaires dans la région.

Le comte de Bernstorff, grand propriétaire terrien, a refusé de vendre une partie de sa forêt pour bloquer le projet.

Dans le Wendland, la résistance contre le nucléaire a des visages multiples, mais une seule et même conviction : si les autorités ne cherchent qu’à Gorleben, c’est qu’elles ne veulent trouver qu’à Gorleben.

Personne n’est vraiment disposé à vivre avec des déchets nucléaires sur le pas de sa porte, d’autant moins lorsqu’on a le sentiment que le site n’est pas adapté. Or, les doutes sur la compatibilité des couches géologiques salines pour le stockage de déchets nucléaires existent depuis des décennies. De là à y voir une décision politique plutôt que scientifique, il n’y a qu’un pas, franchi par Greenpeace, qui a épluché des milliers de documents pour étayer sa thèse.

En trente ans, Gorleben est devenu le symbole de la résistance anti-nucléaire. Un symbole plus actuel que jamais, car le gouvernement vient de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires allemandes de douze ans. 4000 tonnes de déchets supplémentaires vont découler de cette décision.

Avant l’arrivée du 11ème transport de déchets en provenance de la Hague, ils étaient unanimes : cette fois, ils feront tout pour l’empêcher d’arriver à bon port. Promesse tenue : jamais un train Castor n’avait été autant retardé par les activistes anti-nucléaires.

Par Brice BOUSSOUAR , Anne MAILLIET

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/07/2017 Moyen-Orient

Vidéo : au Caire, avec les enfants des rues livrés à eux-mêmes

En Égypte, des dizaines de milliers d'enfants errent dans les rues du Caire, la capitale. Ils survivent tant bien que mal dans des conditions d'extrême pauvreté et sont en proie...

En savoir plus

20/07/2017 Asie - pacifique

Afghanistan : les enlèvements, une crainte au quotidien

Plus de 300 enlèvements ont été recensés en Afghanistan en 2016. Ils sont le fait de groupes terroristes, mais aussi, et surtout, de réseaux criminels. Et si l'on entend souvent...

En savoir plus

14/07/2017 Asie - pacifique

Football : l'empire chinois contre-attaque

Depuis plusieurs mois, la Chine rebat les cartes du football mondial. Grâce à des moyens quasi illimités, joueurs et entraîneurs issus des meilleurs clubs mondiaux y affluent...

En savoir plus

14/07/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à l'assaut de Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Dans le nord de la Syrie, la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique,...

En savoir plus

07/07/2017 Pologne

Pologne : le grand écart européen

En Pologne, Jaroslaw Kaczynski, le chef de Droit et Justice (PiS), joue les francs-tireurs. Son parti, très influent sur le gouvernement, s'affranchit de plus en plus des règles...

En savoir plus