Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

EUROPE

Les journalistes de la BBC en grève contre la réforme de leur régime de retraite

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2010

Protestant contre la réforme du régime de retraite à la BBC pour réduire le déficit de la radio-télévision publique britannique, ses journalistes ont entamé vendredi un mouvement de grève de 48 heures, affectant fortement la programmation.

AFP - Les programmes matinaux de la BBC étaient perturbés vendredi matin par un mouvement de grève de 48 heures à l'appel d'un des syndicats contre la réforme du régime de retraites de la radio-télévision publique britannique.

La grève, lancée par les quelque 4.000 membres du syndicat national des journalistes (NUJ, un tiers du personnel syndiqué) a commencé à 00H00 (locales et GMT) vendredi et a entraîné des modifications importantes du programme "Today" de la radio nationale Radio 4, très écoutée. Des pans entiers étaient remplacés par des archives.

En revanche, le programme matinal "Breakfast News" de la télévision BBC1 n'était pas affecté, selon la BBC.

Une deuxième grève est prévue les 15 et 16 novembre.

Les négociations entre la direction de la BBC et ses journalistes ont tourné court en octobre, 70% des adhérents du NUJ (qui représente un tiers environ du personnel syndiqué de la BBC) s'étant prononcé contre l'ultime offre de la direction, qui a été accepté par d'autres syndicats.

La réforme vise à réduire le déficit du régime de retraite de la BBC, actuellement d'environ 1,5 milliards de livres (1,7 milliards d'euros) et prévoit notamment que les employés devront travailler jusqu'à 65 ans au lieu de 60 et affecter une plus grande partie de leur salaire à un fonds de retraite.

"Les membres du NUJ au sein de la BBC n'ont cessé de qualifier les propositions sur les retraites de vol", a souligné le secrétaire général du NUJ Jeremy Dear, "cela n'a pas changé. La BBC n'a désormais laissé d'autre choix à nos membres que de passer à l'action pour défendre leurs retraites".

Dans un message au personnel, le chef de la BBC, Mark Thompson a soutenu que l'offre faite aux journalistes "était juste".

Le mouvement des journalistes "pourrait réussir à empêcher la diffusion de certaines émissions ou amoindrir leur qualité", a-t-il estimé, mais "les grèves ne réduiront pas le déficit du régime de retraite et ne feront pas disparaître la nécessité d'une réforme radicale des retraites".

Première publication : 05/11/2010

  • MÉDIAS

    La BBC annonce une cure d'austérité sans précédent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)